Cameroun – Levée de fonds : Les fans de Canon refusent de contribuer financièrement

Ottou Marcellin égaie tant bien que mal un public morose | © CAMERPOST/ONE
Ottou Marcellin égaie tant bien que mal un public morose | © CAMERPOST/ONE

Les supporters du club de Yaoundé ont boudé la cérémonie de levée de fonds organisée le 10 décembre à Yaoundé.

Combien Canon a-t-il reçu ce soir ? la question est posée par un Journaliste au Président du club. La réponse de Fabien Omboudou surprend. Il affirme : nous ne pouvons pas répondre à cette question ce soir. Nous ne disposons pas de tous les outils nécessaires. La réplique masque à peine la gêne des dirigeants du club. Fund Rising semble un échec cuisant.

Fund rising est le nom de baptême de la vaste opération de collecte de fonds lancée par le Conseil d’Administration de Canon, l’équipe la plus titrée du Cameroun. De fait le club du quartier nkolndongo vit une véritable tragédie depuis plusieurs saisons. Outre les sempiternelles disputes et divisions à la tête de l’équipe, s’ajoutent des problèmes de finance. Canon de Yaoundé est pauvre, et c’est peu de le dire, malgré son statut de club mythique. Les Conséquences les plus immédiates de cette situation sont : des recrutements discutables quant à la qualité des joueurs, un niveau de jeu décevant, des résultats médiocres et l’invisibilité de l’équipe au niveau international. En sus Canon de Yaoundé est devenu un club plus qu’ordinaire au niveau national. La levée de fonds a donc pour but de pallier une situation des plus intolérables.

La salle des fêtes du Parc Kiryakides est le site choisi pour Fund rising. Les fans, les sympathisants du club et les âmes de bonne volonté y étaient attendus 10 décembre. La cérémonie doit être ce jeudi à 19 heures. Plus de 120 minutes plus tard, la salle des fêtes demeure désespérément vide. Les membres du Conseil d’Administration du club sont pourtant arrivés avant tout le monde. Un fait il faut le noter, contraire à la mentalité camerounaise. Très souvent c’est l’hôte qui fait attendre très longtemps ses invités. Les membres du Conseil d’Administration de l’équipe doivent donc s’armer de patience et faire preuve de courage. Des sièges de la salle des fêtes sont finalement occupés, mais le public est maigre. Une assistance constituée de 32 personnes, dont 12 Journalistes dans une salle pouvant en contenir 400! Une épreuve de plus pour les dirigeants du club, après des semaines de disputes sans fin. Difficile dans ces conditions d’envisager une collecte de fonds véritable. En lieu et place d’aucuns proposent… une conférence de presse !

Funds rising n’a pas donné lieu à une collecte véritable le 10 décembre. Toutefois des précisions ont été données par les organisateurs de l’événement. La soirée du 10 décembre au Parc kiryakides, n’est en fait  que la cérémonie de lancement de l’opération de levée de fonds en faveur de Canon. De leur avis les donateurs ont jusqu’au début de la saison 2015/2016 pour se manifester. Le prochain Championnat de Ligue 1 sera lancé le 9 janvier 2016. Canon de Yaoundé va disputer sa première rencontre dans la ville de Mbalmayo. Un compte serait même ouvert, fruit de la coopération avec une institution financière. Il va héberger les contributions des uns et des autres.

© CAMERPOST par Olivier Ndema Epo

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz