Cameroun : Les PME moteur du développement selon le gouvernement – 31/07/2015

Laurent Serge Etoundi Ngoa, ministre des PME, de l'Economie sociale et de l'Artisanat | DR
Laurent Serge Etoundi Ngoa, ministre des PME, de l’Economie sociale et de l’Artisanat | DR

Les Petites et moyennes entreprises (PME) constituent un moteur pour le développement du Cameroun selon le gouvernement, car non seulement celles-ci occupent 95 pour cent du tissu économique du pays mais représentent également 36 pour cent du Produit intérieur brut (PIB).

A en croire le ministre des PME, de l’Economie sociale et de l’Artisanat Laurent Serge Etoundi Ngoa, si «les PME contribuaient pour 50 pour cent du PIB, nous serions déjà un pays émergent ».

Dans ce contexte, « les PME doivent faire un effort pour que les 14 pour cent qui restent puissent être comblés », a-t-il souligné.

Pour jouer pleinement ce rôle de catalyseur du développement du Cameroun, « le gouvernement attend que les PME s’améliorent avec tout ce qu’il leur donne comme structures d’encadrement, afin que nous soyons émergents bien avant 2035», a ajouté le ministre.

Dans sa stratégie de développement, le Cameroun multiplie, depuis quelques années, des structures d’encadrement et d’accompagnement des PME. Il en est ainsi de la Banque des PME, qui a ouvert ses portes le 20 juillet 2015 et dont l’ambition de réduire les difficultés d’accès aux financements.

Par ailleurs, le gouvernement a mis en place un Bureau de mise à niveau (BMN), avec le concours de l’Union européenne (UE), sans oublier la création d’une Agence de promotion des PME, pour faire migrer les PME du secteur informel vers le secteur formel.

© Camer Post avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz