Cameroun : Les injustices et à la pauvreté « font le lit du terrorisme », selon Paul Biya 

Voeux de Nouvel An 2015 au Chef de l'Etat | © PRC / Archives
Voeux de Nouvel An 2015 au Chef de l’Etat | © PRC / Archives

Le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, a appelé mardi à une action solidaire et déterminée de la communauté internationale pour venir à bout du terrorisme.

Recevant les vœux du corps diplomatique accrédité dans son pays, il a convié les Nations Unies et la communauté internationale à «trouver de bonnes réponses aux injustices et à la pauvreté qui font le lit du terrorisme».

Appelant en outre à mutualiser les moyens de renseignement et les efforts de combat, le président de la République a plaidé pour une riposte globale à ce phénomène.

Pour lui, si la sécurité reste à juste titre un préalable existentiel pour tous les peuples, il importe néanmoins de garder présent à l’esprit que seul le développement, nouveau nom de la paix par excellence, peut garantir la survie des nations.

Le monde d’aujourd’hui peine à réunir les conditions d’un tel développement solidaire, a déclaré Paul Biya, et seule une authentique solidarité économique internationale donnera quelques chances à toute politique de diversification des économies.

Regrettant par ailleurs que la conjoncture économique internationale soit aujourd’hui marquée par un ralentissement notable de la croissance mondiale, il a noté un recul de la performance économique des pays émergents ainsi qu’un brutal coup d’arrêt à une décennie de bons résultats dans les pays en développement.

Evoquant les assauts de la secte islamiste Boko Haram contre le Cameroun, il a affirmé que le pays a su résister avec fermeté à cette tentative de déstabilisation et de violation de son intégrité territoriale, remerciant solennellement les pays amis qui, par leur soutien, manifestent leur solidarité dans cette lutte.

Mis à mal au front, le groupe terroriste Boko Haram semble s’être résigné pour le moment à la tactique abjecte des attentats-suicides», a-t-il constaté, se réjouissant par ailleurs de l’entrée en opération de la Force multinationale mixte du Bassin du Lac Tchad.

Evoquant la «grande confusion» créée par les exactions de l’Etat Islamique en Syrie et en Irak et qui compliquent tout règlement du différend israélo-palestinien, il a précisé que le Cameroun soutenait toute initiative de solution durable à cette situation, tout compromis, pour être viable, devant intégrer les intérêts politiques et économiques légitimes des parties en présence.

«Le Cameroun soutient toute initiative de solution durable à cette situation. Tout compromis, pour être viable, doit intégrer les intérêts politiques et économiques légitimes des parties en présence.»

Sur la situation en Libye où le retour à la normale se fait attendre, Paul Biya a souhaité l’avènement d’un gouvernement d’union nationale pour accélérer le retour à la paix.

S’agissant des vagues migratoires vers l’Europe, il a appelé les pays d’accueil à se conformer à la morale et aux valeurs d’humanité dans une exigence de solidarité.

Devant un tel afflux de populations désemparées, que ce soit en Europe ou ailleurs, « il n’y a qu’un élan de solidarité humaine à offrir. L’on partage le peu dont on dispose, et l’on appelle à l’aide. L’essentiel c’est d’assumer son devoir d’humanité ».

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz