Cameroun : Les exportations de cacao affectées par la lenteur des opérations au port de Douala – 20/03/2015

Les exportations de cacao affectées par la lenteur des opérations au port de Douala
Les exportations de cacao affectées par la lenteur des opérations au port de Douala

Au Cameroun, les exportations de cacao souffrent de la congestion du port de Douala.

La lenteur des chargements dans ce port qui dessert également le Tchad et la République Centrafricaine (deux pays enclavés voisins du Cameroun) a déjà fait perdre 400 millions de francs Cfa à l’industrie nationale du cacao souligne Reuters.

Selon un dirigeant du port qui a requis l’anonymat, le coût des opérations de chargement a pratiquement doublé. La lenteur des opérations est aggravée par les exportations de grumes du pays. Même si le bureau du premier ministre Philémon Yang a ordonné la mise en place d’un corridor spécial pour le cacao, Omer Gatien Maledy, sécrétaire éxécutif de l’interprofession du café-cacao indique que 74 000 tonnes de fèves sont encore bloquées au port de Douala actuellement.

Du côté des opérateurs, qui ont indiqué que les chargements pouvaient prendre jusqu’à 90 jours, on attend toujours l’entrée en service du nouveau port de Kribi qui devrait décongestionner la principale infrastructure portuaire du pays.

Source : © Agence Ecofin

Par Aaron Akinocho

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz