Cameroun : Les entreprises réaliseront 75% des marchés du plan d’urgence selon Abba Sadou – 04/06/2015

Abba Sadou, ministre camerounais en charge des marchés publics | Archives/DR
Abba Sadou, ministre camerounais en charge des marchés publics | Archives/DR

Le ministre camerounais en charge des marchés publics, Abba Sadou, a rendu public un avis général d’appel à manifestation d’intérêt en vue de la réalisation du plan d’urgence 2015-2017, d’un montant de 925 milliards FCFA et dont 75% des marchés seront réalisés par des entreprises locales.

En effet, sur 497 projets programmés, les sociétés camerounaises se retrouvent attributaires de 393 chantiers dans des domaines aussi divers que l’agriculture, l’élevage, le développement urbain, l’habitat ou encore l’eau et l’énergie.

Les entreprises nationales, qui en général, ne représentent que 30% des parts dans l’exécution des marchés publics, sont majoritaires dans la catégorie ‘’C” qui concerne les marchés de moins de 5 milliards FCFA, les grands ouvrages (catégories ‘’A” et ‘’B”) ayant été confiés à des entreprises étrangères.

Cette discrimination, expliquent des sources introduites, se justifie par le fait que les opérateurs locaux ne disposent pas d’un plateau technique satisfaisant à même de faire face à des défis technologiques majeurs.

Lancé par le président Biya, le programme d’urgence triennal a été validé le 9 décembre 2014 et sera financé en majorité par la Banque Atlantique (190 milliards FCFA), BGFI Bank (100 milliards FCFA), Ecobank (35 milliards FCFA), Deutsche Bank (8,5 milliards FCFA) et la Standard Chartered Bank, qui devra mobiliser 300 milliards FCFA.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz