Cameroun : les enseignants font planer la menace d’une grève

Les enseignants camerounais font planer la menace d'une grève | Illustration/DR
Les enseignants camerounais font planer la menace d’une grève | Illustration/DR

Les syndicats des enseignants ont réitéré lundi, à l’occasion de la célébration de la 22è Journée internationale de l’Enseignant, leurs revendications visant l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail au risque d’’’organiser ‘’une grève illimitée’’ dans les ‘’prochains jours’’ et un mois seulement après la rentrée scolaire.

Les enseignants réclament notamment ‘’l’application intégrale du statut de l’enseignant”, dont des dispositions prévoient une nette amélioration de leurs conditions.

Le mémorandum adressé au gouvernement passe au peigne fin les différentes revendications, entre autres, l’harmonisation de la date de la retraite à 60 ans, la revalorisation des salaires, la revalorisation et le paiement effectif des primes de recherche, de souillure et de technicité, l’accès à la sécurité sociale.

‘’Nous donnons jusqu’à la fin du mois pour que ces revendications soient réglées, dans le cas contraire, nous serons obligés d’observer un débrayage des cours dont la durée sera illimitée, bref, jusqu’à ce que nous rentrions dans nos droits, et tous nos droits”, ont clamé des enseignants.

Au-delà des divergences, les syndicats, entre autres, le Syndicat national du supérieur (SYNES), l’Organisation nationale des enseignants du Cameroun (ONEC) et la Centrale syndicale du public (CSP) ont décidé d”’unir leur destin” pour ‘’être rétablis dans leurs droits”.

Pour le reste, diverses manifestations sportives et culturelles ont meublé cette célébration, notamment un défilé et la remise des palmes académiques à des récipiendaires totalisant au moins quinze années d’ancienneté.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz