Cameroun : Les Adieux de Marcelino CABANAS ENSORENA au Chef de l’Etat Paul BIYA – 13/07/2015

Les Adieux de Marcelino CABANAS ENSORENA au Chef de l’Etat Paul BIYA | © PRC
Les Adieux de Marcelino CABANAS ENSORENA au Chef de l’Etat Paul BIYA | © PRC

S.E. Marcelino CABANAS ENSORENA, Ambassadeur du Royaume d’Espagne au Cameroun, arrivé en fin de séjour dans notre pays, a fait ses adieux au Président de la République S.E.M. Paul Biya, au cours d’une audience au Palais de l’Unité, mercredi 09 juillet 2015.

Près de 60 minutes. C’est le temps qu’aura duré l’échange entre le Chef de l’Etat et le diplomate espagnol.

Face à la presse, S.E. CABANAS ENSORENA a déclaré que l’entretien avec le Président de la République a porté sur deux points.

– Le bilan de son séjour à Yaoundé :

Trois années d’« un intense et très agréable séjour » au cours desquelles la coopération camerouno-espagnole a franchi de nouveaux paliers dans le sens du renforcement de celle-ci. Selon l’Ambassadeur d’Espagne, cette coopération est active depuis plus de 50 ans et couvre les domaines économique, social et culturel. « On se connait bien, on est des amis, on a les mêmes préoccupations, les mêmes priorités,  du point de vue politique, la sécurité du Golfe de Guinée, la lutte contre le terrorisme …On veut un Cameroun stable, nous constatons que le Cameroun est un exemple de  stabilité dans la région».

Au plan économique, M. CABANAS ENSORENA a relevé que les deux pays ont un taux de croissance similaire, ce qui augure un renforcement des liens de coopération entre les deux pays engagés sur la voie de l’émergence.

S.E. Marcelino CABANAS ENSORENA quitte le Cameroun convaincu qu’un avenir bilatéral radieux s’ouvre aux deux pays.

– Les défis que présente la situation internationale aujourd’hui :

A cet effet, l’hôte du Président Paul BIYA dit avoir « pu constater une nouvelle fois la parfaite maitrise de la situation internationale par la Chef de l’état camerounais et sa vision sur le sujet ».

En souvenir de ces trois années chez nous, le Président de la République S.E.M. Paul Biya lui a offert un merveilleux objet d’art.