Cameroun : L’Eglise catholique prépare la célébration de l’Ascension

L’Eglise catholique prépare la célébration de l’Ascension | Illustration/DR
L’Eglise catholique prépare la célébration de l’Ascension | Illustration/DR

Demain jeudi le 5 mai 2016, est férié sur l’ensemble du territoire national. Et pour cause, la fête de l’Ascension. En raison de cela, cette date mobile, qui “tombe” automatiquement un jeudi est traditionnellement fixée 40 jours après le dimanche de Pâques. Dans les différentes paroisses de l’Archidiocèse de Douala, fidèles et clergé se mobilisent.

Entre prières, demandes de messes, veillées, chants, louanges et jeûnes, la communauté religieuse entend bien célébrer le départ de Jésus-Christ de la Terre vers les cieux après sa résurrection. Lors de cet épisode biblique, Jésus, apparu à plusieurs reprises après sa crucifixion puis sa résurrection, aurait encouragé ses fidèles à répandre la foi, avant de monter vers les cieux, auprès du Père, Dieu. La célébration de l’Ascension dans le rite chrétien remonte au moins au IVe siècle de notre ère.

Quant aux origines de l’Ascension, pour les Chrétiens, correspond au moment où Jésus s’élève vers le ciel. Cet évènement marque la fin de sa vie terrestre, 40 jours après Pâques, c’est-à-dire sa résurrection (passage de la mort à la vie suivant la crucifixion). Cet épisode est décrit à la fin de l’Evangile selon Luc : Jésus emmène ses apôtres vers Béthanie, un village de Judée où il aimait se retirer pour fuir les persécutions de Jérusalem. Là, il les bénit. “Et il advint, comme il les bénissait, qu’il se sépara d’eux et fut emporté au ciel. Pour eux, s’étant prosternés devant lui, ils retournèrent à Jérusalem en grande joie, et ils étaient constamment dans le Temple à louer Dieu“.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz