Cameroun : Légère hausse de la production caféière

Légère hausse de la production caféière au Cameroun | Ph. Illustration

La production caféière au terme de la saison 2016 s’est équilibrée à 24 500 tonnes contre 23 865 tonnes lors de la précédente campagne, d’après des statistiques rendues publiques vendredi par l’Office national de cacao et de café (ONCC).

Cela représente un léger mieux, selon le ministère du Commerce qui s’attend à l’amélioration de la production pendant la campagne en cours, l’objectif étant d’atteindre la barre de 40 000 tonnes annuelles.

Pour ce faire, l’on entend poursuivre plusieurs actions dont l’intensification des formations aux bonnes pratiques agricoles, l’extension du Programme d’urgence de relance ciblée de la production du café à l’ensemble des bassins de production, de même que la poursuivre du Programme New-génération version café en faveur des jeunes.

Toutefois, l’objectif à l’horizon 2020 de produire 160 000 tonnes fixé par le Plan de relance et de développement de la filière caféière (PRDFC), est « très loin » d’être atteint.

Cours des matières premières

Par rapport au prix par kilogramme, l’on note une tendance fluctuante généralisée sur le marché des cours des matières premières avec en tête le café Robusta affecté seulement de 5 francs CFA sur le kg, tandis que le prix du café Arabica a chuté de 216 francs CFA le kg pour se stabiliser autour de 450 francs CFA.

Il est question de relever le prix, en rendant la production caféière moins dépendante et tributaire de la fluctuation des cours sur les marchés à l’exportation.

Pour inverser cette tendance, il est question de promouvoir la consommation locale, ce qui a d’ailleurs poussé le gouvernement et ses partenaires à mettre en place le Festival du café (FESTICOFFEE), de même que l’instauration mensuelle d’une Journée de dégustation du café au sein de certaines administrations et structures.

L’autre défi à relever pore sur la transformation locale avec une nette amélioration entre les campagnes

2014/2015 et 2015/2016, la première a été marquée par une transformation de 448 tonnes qui est passée à 3 786 tonnes, soit une augmentation de 88,2 pour cent.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz