Cameroun : Le X-Maleya en route pour l’Olympia – 20/08/2014

Depuis le 05 mars 2014, le trio et son équipe répètent régulièrement le spectacle géant qu’ils doivent offrir le 14 septembre prochain à Paris.

Roger-scene
repet
Auguste- danseuse
Mardi 19 août 2014 au Club Maeva situé au quartier Hippodrome à Yaoundé. Il est exactement 13h et déjà des décibels envahissent le pourtour. Sur la scène de cet espace de divertissement, le groupe X-Maleya est en pleine séance de répétition. La musique est bonne, les chorégraphies entrainantes. Et quant à cela s’ajoute des paroles envoutantes dites avec assurance par Roger Samnig, Hais Zaiter et Auguste A Rim, les trois chanteurs, le résultat est parfait ou presque. Difficile alors pour une personne non avertie de réaliser qu’il s’agit juste d’une répétition. Surtout que les musiciens qui en sont aux commandes des instruments ont un doigté sans pareil et que la sonorisation est correct. Normal ! Avec un Ruben Binam au piano, Marcien Oyono à la guitare rythmique, Jean Paul Lietcheu à la Basse, Paul Ndedi à la batterie et René Mbarmara à la console technique, rien de plus étonnant. Tour à tour, les versions revisités des titres  « Yelelele », « Mama », « Tchokololo », « Mon ex », « Hola me », « Son me », « Teb lo », « Bouge », etc., tirés indifféremment des trois albums du groupe vont être repris sans grande interruption.

Avec des chorégraphies faites de créations liées à l’actualité, d’un mélange de pas de danse contemporains et traditionnels (Bikutsi, Bend_skin, assiko, ndrl), etc., Viviane Aaly, Ornella Ngongang, Bellange Madji, Curtis Baiyee et Franky Ngafang, les cinq danseurs vont plaire. Simulations d’échanges avec le public, accolades et surtout fou rire entre membres de l’équipe, la bonne humeur est au rendez-vous. Pour Ruben Binam, le chef d’orchestre, le travail va bon train. « Le spectacle n’est pas complètement prêt. Il y a encore quelques arrangements à faire, mais nous avançons plutôt bien. Nous sommes satisfaits des progrès réalisés au quotidien. Et il est clair que d’ici le mois prochain, il y aura plus rien à redire », explique t-il.

Jusqu’à la fin de ce mois, les membres de l’équipe de l’expédition française vont poursuivre les répétitions, tandis que les régisseurs son et lumière en provenance de Paris viendront au Cameroun s’imprégner du travail à réaliser à l’Olympia. Pendant ce temps, les costumes de scène qui ont un caractère « patriotique » sont en train d’être finalisés, va indiquer Roger Samnig au cours de l’échange que les autres membres du groupe et lui auront avec les hommes de médias ce jour là.

En spectacle inédit le 14 septembre 2014 dans la salle de l’Olympia Bruno Coquatrix, le groupe X-Maleya spécialisé dans l’Afro pop et la pop music a choisi de voir plus grand et réaliser ainsi un vieux rêve. Faire honneur au Cameroun et à l’Afrique.

© Camer Post – Jeanne Ngo Nlend

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz