Cameroun : Le trafic import-export a augmenté de 14% en 2015 au terminal à conteneurs du port de Douala

Une vue du terminal à conteneurs du port de Douala | © BAL
Une vue du terminal à conteneurs du port de Douala | © BAL

A mi-décembre 2015, l’activité au terminal à conteneurs du port de Douala, opéré par Douala International Terminal (DIT), a connu une augmentation de 14% par rapport à l’année 2014, avec une forte progression des exportations conteneurisées dont le taux de croissance par rapport à l’année dernière a atteint 30%, a-t-on appris dans un rapport officiel.

Ces performances, selon la même source, sont la conséquence des effets conjugués de la réduction des délais moyens de passage des conteneurs à l’export (en dessous de la franchise règlementaire de 7 jours), ainsi que des délais moyens de traitement des conteneurs à l’import. Toutes choses qui ont conduit à la réduction du taux d’occupation des parcs import-export de ce terminal, de 147% en décembre 2013 à 70% seulement en 2015, alors que, souligne le rapport, « le référentiel maritime d’exploitation est de 85% ».

De sources internes à DIT, ces performances sont mises sur le compte des investissements consentis en 2015. « Les bonnes performances de DIT en 2015 nous permettent de nous féliciter du travail effectué par nos équipes, mais davantage de la bonne collaboration des autorités qui ont accompagné le processus de décongestion du port de Douala. Le mérite revient aux actionnaires qui en une année ont investi environ 8 milliards de FCfa. Ce qui permet à notre terminal à conteneurs d’aller au-delà des 35 milliards d’engagements initiaux d’investissements (2005-2019) et a réalisé 48 milliards de FCfa », explique Hamadou Sali, le PCA de DIT.

Ce dernier annonce par ailleurs, pour le compte de l’année 2016, la finalisation du plan d’extension et de modernisation de la plateforme portuaire de Douala et l’acquisition d’un 3ème portique de quai, «dont la fabrication est lancée à Shangai par la multinationale chinoise ZPMC».

Source : © Investir Au Cameroun