Cameroun : Le Rdpc lance sa machine dans le Sud

Madeleine Tchuinté, la ministre de la Recherche scientifique | Photo d'archives
Madeleine Tchuinté, la ministre de la Recherche scientifique | Photo d’archives

L’opération, au niveau régional, commencé samedi dernier sous la présidence de Madeleine Tchuinté, à Ebolowa.

C’est le top-départ pour le processus de renouvellement des bureaux des organes de base et des organisations spécialisées du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), dans la région du Sud. Madeleine Tchuinté, présidente de la commission régionale de suivi des opérations, par ailleurs, ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation (Minresi), a officiellement installé les présidents des quatre commissions départementales pour la région. La cérémonie a eu pour cadre la maison du parti Rdpc de Nko’ovos, à Ebolowa, et en présence de toute l’élite politique régionale, membre du Rdpc. Les militants ont été appelés à plus de discipline, d’impartialité, d’objectivité, de neutralité, de dialogue, de disponibilité et de transparence.

Les candidats devront convaincre par leurs idées et leurs propositions. Le trafic d’influence et le recours à l’argent seront sévèrement sanctionnés, a prévenu Madeleine Tchuinté. Car,  c’est une opération de démocratie interne, qui consacrera l’émergence de nouveaux responsables élus sur la base de leur dynamisme et de leur capacité à mobiliser. Il n’est donc pas question de guerre de tranchée mais de jeu politique.

Pour être électeur, il faut être membre du parti, inscrit dans une liste électorale et payer toutes ses cotisations. En revanche, ne peut être électeur, tout militant qui est sous le coup d’une sanction disciplinaire. Quant aux conditions d’éligibilité, l’accent est mis sur la résidence, la moralité, le civisme, l’efficacité… Les commissions départementales de la Mvila et celle de la Vallée-du-Ntem ont immédiatement lancé les opérations ce même samedi, juste après les travaux dirigés par Madeleine Tchuinté. Celles de l’Océan et du Dja-et-Lobo prennent le relais ce lundi, à Kribi et à Sangmelima.

Source : © Cameroon Tribune

Par Benjamin MVOMO ESSOUMA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz