Cameroun : Le prix du ciment commence à baisser

Le prix du ciment commence à baisser au Cameroun | Illustration/DR
Le prix du ciment commence à baisser au Cameroun | Illustration/DR

Moins 200 F chez le pionnier Cimencam et 50 F pour le dernier-né Medcem Cameroun, par rapport au prix homologué de 4900 F.

« Ça va encore baisser et les autres vont suivre », croit-on savoir au ministère du Commerce, où la structuration du prix du ciment est le dossier prioritaire et le principal sujet dans les bureaux. L’on entend dire ici qu’une « guerre » est pratiquement ouverte entre les pouvoirs publics camerounais et les producteurs locaux. Et qu’une dizaine de correspondances circulent depuis la dernière concertation entre le Mincommerce et les producteurs. Ces derniers demandent à l’unanimité l’arrêt des importations, arguant que leurs offres cumulées sont largement supérieures à la demande nationale. Et qu’en plus, avec l’instabilité ambiante dans la sous-région, leurs exportations ont fortement chuté. Sauf qu’en face, le Mincommerce est conscient du fait que tous n’atteignent pas réellement leurs capacités de production. De toute façon, Luc Magloire Mbarga Atangana a une autre préoccupation, celle de comprendre la structuration des prix sortie usine d’une part et ceux pratiqués dans les commerces d’autre part. Bref, il estime qu’avec la concurrence, le quatrième producteur étant en activité depuis une dizaine de jours, les Camerounais devraient acheter le sac de ciment moins cher que le prix homologué de 4900 F.

Dans les commerces en tout cas, il y a une légère baisse enregistrée ces derniers jours. D’abord, Medcem Cameroun qui, à peine sur le marché, est déjà passé de 4750 à 4700 F. Sans doute pour pénétrer le marché. Mais, il est possible que ce soit pour faire face à la récente baisse du Français Cimencam, pionnier sur le marché, qui vient de passer de 4900 à 4700 F. Un « évènement » vulgarisé à coups de campagnes publicitaires… En tout cas, il s’agit pour l’instant des deux marques les moins chers du marché. Bien qu’en réalité, le prix de toutes les marques (dont le Nigérian Dangote et le Marocain Cimaf, 4800 F en général), fluctue en fonction des commerces. Pis, les marques importées par Fokou et Quiferou ne changent rien à la donne, puisqu’elles aussi gravitent autour du prix homologué : 4700, 4900, 5000, voire 5500 F le sac de ciment.

Source : © Cameroon Tribune

Par Félicité BAHANE N.

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Cameroun : Le prix du ciment commence à baisser"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guy Lafleur Mbe

Ke Xa continu et se généralise sur d’autres matériaux de construction

Valery Blaszkiewicz Awoudou

Il faut libéraliser la vente du ciment. La concurrence ferait casser les prix comme dans la téléphonie et cela doperait la croissance.

le panafricaniste

quelle téléphonie ? ils n’ont rien cassé ils ont juste placé des options à la con , on ne peut pas avoir le net comme ailleurs

wpDiscuz