Cameroun : Le préfet interdit le transport des élèves par cargos à Douala  

Le transport des élèves par cargos est interdit à Douala | Illustration/DR
Le transport des élèves par cargos est interdit à Douala | Illustration/DR

Depuis le 1er octobre 2015, le préfet du Wouri a lancé une traque contre ces véhicules défectueux, qui se sont substitués aux minibus pour le transport des élèves dans la capitale économique camerounaise (Douala).

Naseri Paul Béa est descendu sur le terrain pour siffler la fin de la récréation: ”les enfants ne sont pas le bétail qu’on transporte n’importe comment” s’insurge le préfet du Wouri pour ce premier coup de sifflet qui a débuté dans l’arrondissement de douala 5eme. Pour donner le ton du caractère répressif de cette traque contre ”les cargos” qui se sont substitués aux minibus pour le transport des élèves, des véhicules ont été saisis et des promoteurs d’établissements sommés à se conformer dans les brefs délais.” Minibus confortables ou rien” lance le préfet avec toute la fermeté.

La campagne de répression contre la circulation des cargos dans la ville de douala notamment le transport des populations fait suite à de nombreux incidents enregistrés pour cause de défectuosité de ces véhicules (accidents avec mort d’hommes…). Il avait été décidé de l’utilisation exclusive des minibus pour le transport des élèves. Devant cette décision très rigide, les propriétaires de véhicules cargo vont vite faire de retourner la veste. La plupart d’entre eux vont donc entrer en tôlerie, question de refaire la peinture, augmenter les places assises (des voitures de 18 places vont être transformé en 30 places, au mépris de la sécurité des enfants) et faire estampiller sur leur mini bus « transport des élèves.»  Transport des élèves, une dénomination suffisante pour dealer avec des promoteurs d’écoles qui n’auraient pas de mini bus pour le transport de leurs élèves.

© CAMERPOST par Elthon Djeutcha (Stagiaire)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz