Cameroun : Le PM Philémon Yang et des ministres répondent aux questions des sénateurs – 03/07/2015

Le premier ministre camerounais, Philémon Yang, à l'Assemblée Nationale | Photo d'archives
Le premier ministre camerounais, Philémon Yang, à l’Assemblée Nationale | Photo d’archives

Elecam, gestion de l’effort de guerre, pénurie d’eau et enclavement au menu des Questions orales. Plusieurs membres du gouvernement étaient face aux sénateurs hier après-midi au palais des Congrès, conduits par le Premier ministre, chef du gouvernement, Philemon Yang.

Au sujet de la crise qui couve à Elections Cameroon

« Ce serait déloyal pour moi d’entrer dans la cuisine interne d’Elections Cameroon. Ce ne serait pas loyal de ma part d’émettre un avis sur le fonctionnement d’une institution indépendante. Mais ce que je peux vous dire est qu’il peut avoir des frictions dans son fonctionnement comme on en rencontre dans plusieurs institutions au Cameroun et même dans certains de nos partis politiques ». Ainsi peut-on résumer le propos du Premier ministre, Yang Philemon, répondant à la question orale du président du groupe parlementaire Sdf au Sénat, Jean Tsomelou. Ce dernier suggère notamment qu’en vertu des articles 5 et 8 de la Constitution, que « le président de la République mette fin, selon le cas, aux fonctions du président, du vice-président et des membres du Conseil électoral, ainsi que du directeur général et du directeur général adjoint des élections ». Le PM réplique que le chef de l’Etat « agira en son temps ».

A propos de la gestion de l’effort de guerre

Interpellé par le sénateur Jean Marie Pongmoni qui est très préoccupé par la transparence dans la gestion de l’effort de guerre des forces vives nationales dans la lutte contre Boko Haram, René Emmanuel Sadi, ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation, et par ailleurs président du Comité interministériel ad hoc chargé de la gestion desdits dons, s’est voulu clair. « Au 30 juin, le compte créé au trésor affiche un montant de 2 144 454 117 FCFA. 600 tonnes de vivres et médicaments ont été aussi reçus dont 400 tonnes transférées et distribuées dans l’Extrême-nord. 200 tonnes de produits restent entreposés à Douala et Yaoundé. Ils seront distribués aussi à l’Est, selon les hautes instructions du chef de l’Etat. »

Quant à la  pénurie d’eau à Mora et Kolofata

Le sénateur Saki Lamine s’est inquiété du déficit d’eau dans ces deux localités de l’Extrême-Nord, déjà touchées par les affres de la secte Boko Haram. Basile Atangana Kouna a rassuré l’élu que « la panne électrique du 30 mai 2015 qui a causé l’arrêt de la station de traitement d’eau de Mokolo a été réparée. En vue de pallier cet épineux problème d’approvisionnement, le plan d’urgence triennal a prévu d’autres investissements dans la localité ».

Source : © Cameroon Tribune

Par MESSI BALA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz