Cameroun : Le pays veut mettre en place des plateformes e-commerce, e-banking, e-money, e-santé, e-éducation… – 27/10/2014

Jean-Pierre Biyiti bi Essam, ministre camerounais des Postes et Télécoms.
Jean-Pierre Biyiti bi Essam, ministre camerounais des Postes et Télécoms.

Le ministère camerounais des Postes et Télécommunications (Minpostel) vient de lancer un appel à manifestation d’intérêt, pour le recrutement d’un prestataire devant réaliser l’étude, en vue de «l’implémentation des plateformes de services en ligne dans le cadre du projet e-post».

En effet, explique le Minpostel, dans le cadre du projet e-post, qui a consisté à numériser et interconnecter tous les 234 bureaux de poste du pays, il a été mis en place un datacenter «prédisposé à héberger les plateformes de l’e-commerce, e-banking, e-money, e-santé, e-éducation et e-governement». «Une bonne exploitation de cette prédisposition pourrait permettre au Cameroun de faire un pas décisif vers l’édification de la société de l’information inclusive en cours», indique le ministre des Postes et Télécoms, Jean-Pierre Biyiti bi Essam.

Aussi, le gouvernement camerounais invite-t-il les cabinets spécialisés dans le domaine des TIC, et intéressés par cette prestation financée sur le Fonds de développement des télécommunications, à faire parvenir leurs offres à la Division des projets, des études et de la prospective du Minpostel, au plus tard le 31 octobre 2014.

Source : Investir Au Cameroun

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz