Cameroun : le gouvernement préoccupé par l’objectif de 6% du taux de croissance en 2016 – 05/10/2014

Le Comité interministériel d’examen des programmes (CIEP) du gouvernement camerounais a fait part de ‘’sa préoccupation’’ quant à la réalisation du niveau de croissance de 6% pour l’année 2016, retenu par le Document de stratégie pour la croissance et l’emploi (DSCE).

Dans un rapport publié au lendemain de sa session tenue du 24 juillet au 12 août derniers et dédiée à la préparation de la Loi de finances de l’année prochaine, cette instance de renforcement des capacités, de sensibilisation et de communication sur les réformes constate ‘’une maîtrise insuffisante” de la logique d’élaboration du projet de performance de l’administration.

Ainsi, l’examen des stratégies de l’année en cours a-t-il notamment mis en exergue leur caractère hétérogène, avec une difficulté avérée des départements concernés à préciser leur niveau d’exécution à une date déterminée.

En terme de pilotage et de coordination des programmes, et s’agissant de l’exécution budgétaire, le CIEP a invité les administrations compétentes ‘’à mettre en place un cadre efficace de pilotage de la performance, dans lequel le dialogue de gestion devient une réalité entre les principaux acteurs”.

S’agissant de la conduite et de la gouvernance des réformes, le gouvernement entend désormais mettre un terme aux multiples dysfonctionnements relevés en arrimant les textes organiques des différentes administrations à la logique du ‘’budget-programme” inaugurée en 2013.

Pour 2015, le CIEP a dressé une cartographie de 160 programmes (comme pour l’exercice finissant) pour 41 départements ministériels et organismes sous tutelle qui seront suivis par 169 indicateurs de performance, contre 174 en 2014.

© Camer Post avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz