Cameroun : le Fond Européen de développement offre 185 milliards pour la promotion de l’agriculture – 29/10/2014

Emmanuel Nganou Djoumessi, Ministre de l’Economie de la Planification et de l’Aménagement du Territoire.
Emmanuel Nganou Djoumessi, Ministre de l’Economie de la Planification et de l’Aménagement du Territoire.

L’accord relatif à la mise en œuvre au Cameroun, du 11e  programme du Fond Européen de Développement a été signé le mardi 28 octobre 2014, à Yaoundé.

Le Ministre Camerounais de l’économie de la planification et de l’aménagement du territoire Emmanuel Nganou Djoumessi, a paraphé le document pour le compte du Cameroun. L’Union Européenne quant à elle était représentée par l’Ambassadeur Françoise collet. Il était question pour les deux parties de définir les contours à travers lesquels devra se mettre en cette nouvelle phase du Fond Européen de Développement (FED), dont l’enveloppe est de 185 milliards de Fcfa. De manière concrète, l’argent octroyé par Bruxelles à Yaoundé sera utilisé pour améliorer la gouvernance et le développement rural sur la période allant de 2014 à 2020. L’amélioration de la gouvernance implique que les ressources de l’Etat servent mieux les citoyens et que ceux-ci ressentent dans leur quotidien le changement social et économique.

L’objectif globale est donc de rendre la vie meilleure pour les camerounais. Un accent particulier sera mis sur le monde rural notamment l’agriculture. Se secteur consommera le gros du Budget soit 63% de l’enveloppe totale.

Le troisième pan de ce programme devra définir des mesures afin de mieux faire connaitre les réalisations de l’œuvre de coopération européenne au Cameroun. Cette coopération dont les piliers sont de l’avis de Françoise collet : la bonne gouvernance, le respect des droits de l’homme et la promotion de la démocratie entre autres.

© CamerPost – Hakim ABDELKADER

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz