Cameroun : le bilan de l’attentat-suicide de Maroua dans l’Extrême-Nord revu à la hausse – 27/07/2015

Le bilan de l’attentat-suicide de Maroua dans l’Extrême-Nord du Cameroun revu à la hausse | Photo d'illustration
Le bilan de l’attentat-suicide de Maroua dans l’Extrême-Nord du Cameroun revu à la hausse | Photo d’illustration

L’attentat-suicide perpétré samedi à Maroua, dans l’Extrême-nord du Cameroun par une kamikaze de 12 ans continue de s’alourdir, le nombre de victimes ayant passé à 24 morts contre 21 personnes tuées samedi, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

Selon des sources hospitalières qui avaient dénombré plus de 80 blessés, dont sept personnes grièvement atteintes, 3 blessés graves ont succombé à leurs blessures alors qu’on tentait de les acheminer à Yaoundé par avion militaire, où ils devraient suivre un traitement intensif.

L’attentat perpétré samedi à 19 heures 30 locales par une jeune adolescente dans un coin très fréquenté a secoué une partie de la ville de Maroua, suite à une forte détonation.

Un attentat suicide perpétré trois jours seulement après le double attentat mercredi qui avait tué 13personnes et une vingtaine de blessés.

Une situation « préoccupante » qui a amené les autorités à prendre des mesures fortes, entre autres, l’instauration du couvre-feu dès 19 heures, la fermeture des débits de boisson à 18 heures, un meilleure contrôle des lieux de culte, l’interdiction de la burka, l’interdiction de la circulation des motos la nuit

En l’espace de deux semaines, le Cameroun a essuyé trois attentats suicides à Fotokol le 12 juillet 2015 et à Maroua les 22 et 25 juillet 2015, pour près d’une cinquantaine de morts.

© Camer Post avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz