Cameroun : Le barrage de Lom Pangar déjà construit à 82%, selon la Banque mondiale – 27/07/2015

Visite du chantier de Lom Pangar par le Dr Théodore Nsangou, le directeur général de EDC, en mai 2014 Archives / © EDC
Visite du chantier de Lom Pangar par le Dr Théodore Nsangou, le directeur général de EDC, en mai 2014 Archives / © EDC

Une équipe d’experts de la Banque mondiale a effectué, le 17 juillet 2015 dans la localité de Lom Pangar, à l’Est du Cameroun, une descente sur le terrain à l’effet d’évaluer le niveau d’avancement des travaux de construction du barrage réservoir en construction dans cette partie du pays.

La mission envoyée par ce bailleur de fonds du projet Lom Pangar a une nouvelle fois exprimé sa satisfaction quant à la conduite des travaux, qui sont désormais réalisé à 82%, a-t-on appris ; ce qui permet d’être optimiste sur le respect du délai de la mise en eau partielle de cette infrastructure énergétique, prévu pour septembre 2015.

Cette première mise en eau permettra déjà de capter près de 3 milliards de m3 d’eau sur les 6 milliards prévus à la fin des travaux, ce qui va induire la régulation des débits en amont du fleuve Sanaga, de manière à augmenter les capacités de production des centrales d’Edéa et Songloulou, à partir desquelles est alimenté toute la partie Sud du Cameroun.

Selon Electricity Development Corporation (EDC), le maître d’ouvrage du projet, avec cette mise en eau partielle, Eneo, le concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun devrait économiser environ 24 milliards de francs Cfa. Cette somme, apprend-on, représente les achats de carburant généralement destinés à faire tourner les centrales thermiques permettant de compléter la production des centrales hydroélectrique d’Edéa et de Songloulou.

Source : © Investir Au Cameroun

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz