Cameroun – Laurent Serge Etoundi Ngoa : « L’incubation va permettre que l’émergence (…) puisse voir son développement économique s’arrimer à la norme des nations »

Laurent Serge Etoundi Ngoa, ministre des PME, de l'Economie sociale et de l'Artisanat | DR
Laurent Serge Etoundi Ngoa, ministre des PME, de l’Economie sociale et de l’Artisanat | DR

Le Ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’artisanat et de l’économie sociale évoque à CAMERPOST plus en détails les contours du Programme national d’incubation.

Qu’est ce qui justifie la mise en place d’un Programme national d’incubation ? Pourquoi dans les Universités ?

Je remercie le Minesup qui via le forum de l’étudiant 2016 permet de faire une communication sur la sensibilisation des étudiants et des enseignants des universités sur le programme national d’incubation, programme en cours depuis quelques temps dans les universités et bientôt dans les établissements administratifs et privés. S’alignant ainsi aux très hautes orientations du Président de la République, Son Excellence Paul Biya, qui a prescrit l’optique de professionnalisation des enseignements dans tous les cycles de l’enseignement au Cameroun et spécifiquement à la communauté universitaire. Le Ministère des Petites et moyennes entreprises, de l’économie sociale et de l’artisanat qui gère le portefeuille de l’entreprise dont de l’incubation a élaboré avec les experts du Minesup et d’autres un programme national d’incubation. Au moment où les économies modernes font face aux difficultés et aussi aux avantages de la mondialisation des économies, il était normal que le Cameroun s’aligna dans le processus en mettant ensemble la fabrication, la pensée pour concevoir de plus en plus des modèles et finalement la mise en route entre les modèles, les outils et la pensée de stratégies qui permettront à l’humanité de connaître un développement harmonieux. Le développement économique est basé sur ces fondamentaux. Quoi de plus normal donc qu’au niveau des universités on puisse non seulement acquérir des savoirs-savants mais aussi de les transformer en modules professionnalisant qui permettront  de résoudre les problèmes pratiques de la vie.

Dans le registre de la professionnalisation choisie comme objectif majeur par les hautes autorités du Cameroun, quel message adressez-vous à la jeunesse estudiantine qui vous suit ?

Je voudrais dire aux étudiants de l’Université de Douala et d’ailleurs et reconnaître que la professionnalisation choisie comme objectif majeur par les plus hautes autorités de ce pays est en marche. Nous vous demandons de concevoir, de monter de plus en plus des business plan et de les faire soumettre à évaluation et à validation. Vous avez un corps-enseignant très qualifié et compétent pour cela et le Gouvernement vous soutiendra. Mais attention ce sont les meilleurs qui sont primés car quand on est meilleur on crée de l’émulation, de l’admiration. Notre souhait est que lorsque vous serez des meilleurs demain, notre économie soit également meilleure pour accélérer le développement du pays à atteindre son émergence à l’horizon 2035 pourquoi pas avant. A partir de ce 26 octobre, un nouvel air souffle dans l’enseignement supérieur, et des opportunités pour faire de vous des entrepreneurs de demain.

© CAMERPOST – Propos recueillis par Linda Mbiapa

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cameroun – Laurent Serge Etoundi Ngoa : « L’incubation va permettre que l’émergence (…) puisse voir son développement économique s’arrimer à la norme des nations »"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Tchomgoue Tchokodih Gabby Franck

Malheuresement ça ne concerne ke des grandes écoles

wpDiscuz