Cameroun : L’augmentation des tarifs d’électricité en débat – 17/07/2015

Philemon Yang, préside jeudi une réunion interministérielle relative à l’approbation des tarifs de vente d’ électricité aux divers abonnés de l’opérateur Eneo. | DR
Philemon Yang, préside jeudi une réunion interministérielle relative à l’approbation des tarifs de vente d’ électricité aux divers abonnés de l’opérateur Eneo. | DR

Le Premier ministre camerounais, Philemon Yang, préside jeudi une réunion interministérielle relative à l’approbation des tarifs de vente d’électricité aux divers abonnés de l’opérateur Eneo, a-t-on appris de source officielle.

Ce conclave, selon des sources introduites, intervient alors que ledit opérateur, en dépit d’un environnement fortement marqué par les délestages à travers le pays, multiplie les pressions en vue de faire adopter sa nouvelle grille tarifaire à forte tendance haussière.

Filiale du fonds d’investissement britannique Actis, Eneo compte en effet sur de nouvelles recettes en vue de financer son programme d’investissements qui se chiffre à 3700 milliards FCFA sur 10 ans dont 2500 milliards FCFA destinés à la production.

La démarche de l’opérateur, note-t-on, intervient au lendemain d’une sortie du directeur général l’Agence de régulation du secteur de l’électricité (ARSEL), Jean pierre Kedi, qui dans le quotidien à capitaux publics Cameroon Tribune a affirmé que les pénalités infligée à Eneo, de l’ordre de 4 milliards ces derniers mois du fait de la mauvaise qualité de service, neutralisaient automatiquement une éventuelle hausse des tarifs de l’électricité.

On rappelle que la dernière hausse desdits tarifs est intervenue le 1er juin 2012 dans le pays.

© Camer Post avec © APA