Cameroun : L’association Agape veut sortir les enfants de la rue

Des enfants dans la rue | Photo d'illustration
Des enfants dans la rue | Photo d’illustration

Objectif de l’association Agape à travers un gala de charité prévu ce 30 octobre à Douala.

Aider aux charges de fonctionnement du présent centre d’Agape à Nganguè, mais aussi à l’acquisition d’un terrain pour l’association. Histoire d’avoir une structure d’accueil plus grande et de ne plus avoir de loyer à payer. C’est à cela que devraient servir les fonds qui seront collectés lors du gala de charité du 30 octobre prochain à l’hôtel Akwa Palace à Douala.

Occasion de faire mieux connaître l’association Agape, qui existe depuis deux ans et qui œuvre en faveur des enfants de la rue et des enfants vulnérables. Actuellement, le centre s’occupe d’une vingtaine de garçons de 5 à 17 ans, leur fournissant sur place un repas, le goûter et un espace pour apprendre et faire leurs devoirs, leur offrant aussi des cours de répétition. Et les frais de scolarité d’une quinzaine d’entre eux sont assurés par Agape.

Certains enfants ciblés, comme l’explique Adama Traore-Wega, présidente de l’association, « travaillent pour arrondir les fins de mois de leurs parents. En travaillant avec les enfants, j’ai réalisé que certaines familles les exploitaient et les envoyaient dans la rue. » Elle est également revenue sur les abus dont ont été victimes ces enfants, la maltraitance, les violences physiques et même des soupçons d’abus sexuel sur un gamin. Le centre travaille donc avec un psychologue, mais aussi avec une assistante sociale, qui sert de relais entre l’association et les familles. Parlant de famille, Agape essaie autant que possible de reconstruire les liens sociaux entre les enfants et leur environnement.

Source : © Cameroon Tribune

Par Rita DIBA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz