Cameroun : L’application GiftedMom primée par le Commonwealth Telecommunications Organisation

Alain Nteff, co-fondateur de Gifted Mom, en campagne de sensibilisation sur la mortalité infantile. | CRÉDITS : GIFTED MOM
Alain Nteff, co-fondateur de Gifted Mom, en campagne de sensibilisation sur la mortalité infantile. | CRÉDITS : GIFTED MOM

La start-up camerounaise GiftedMom, promotrice de l’application éponyme, vient de recevoir le prix de la meilleure application en santé du Commonwealth Telecommunications Organisation (CTO), récompensant une initiative innovante d’intégration des TIC dans le développement du secteur de la santé. Ce prix a été reçu le 12 septembre 2016 aux îles Fiji par le Dr Agbor Ashu, directeur de la santé chez GiftedMom.

Co-fondée par l’ingénieur en informatique Alain Nteff, GiftedMom est une application qui permet de communiquer par Sms avec des réseaux de femmes enceintes, afin de leur rappeler les dates des consultations prénatales dans les hôpitaux et leur prodiguer des conseils durant la période d’accouchement.

Grâce à ce service, qui a déjà permis à cette start-up de décrocher le premier prix Startupper 2016 de Total Cameroun, le nombre de décès de suite d’accouchements a considérablement diminué dans les zones où le projet est implémenté. Dans le même temps, les centres de santé partenaires ont vu leur taux de consultations prénatales augmenter de 35% en 2 ans.

De nos jours, a confié Alain Nteff au Quotidien gouvernemental, cette application est utilisée par 20 000 personnes au Cameroun. Au rythme de 100 messages par jour, ces personnes reçoivent des conseils de personnels médico-sanitaires éparpillés dans 34 centres de santé répartis dans les régions de l’Adamaoua, du Centre, du Nord-Ouest, du Sud-Ouest et de l’Extrême-Nord.

Avant cette reconnaissance du CTO, GiftedMom avait déjà décroché le prix Anzisha en 2014, le prix du meilleur entrepreneur social de l’Afrique de la Fondation MasterCard la même année, puis le prix de la jeune entreprise africaine décernée à l’occasion du New York Forum Africa (NYFA) à Libreville en 2015.

Source : © Investir Au Cameroun

Par BRM