Cameroun : l’ANOR annonce le retrait du marché des huiles végétales non homologuées – 21/04/2015

Charles Booto à Ngon, directeur général de l’Agence des normes et de la qualité | Photo d'archives
Charles Booto à Ngon, directeur général de l’Agence des normes et de la qualité | Photo d’archives

Le ministère camerounais du Commerce va procéder, dans les prochains jours, au retrait du marché des huiles végétales ne disposant pas d’un certificat de conformité, a annoncé le directeur général de l’Agence des normes et de la qualité (ANOR).

S’exprimant face à la presse lundi après-midi à Yaoundé, Charles Booto à Ngon, a déploré le peu d’empressement des opérateurs du secteur à se soumettre aux opérations de certification.

‘’Dans le secteur des huiles végétales produites ou distribuées sur le marché national, seules deux entreprises membres de l’Association des raffineurs des oléagineux du Cameroun (ASCROC) ont fait la démarche auprès de l’ANOR et obtenu des certificats de conformité pour leurs produits alors que nombreuses sont les marques proposées aux consommateurs”, a-t-il déploré.

Ainsi, sur la vingtaine de produits de la catégorie en circulation au Cameroun, seuls six (dont deux locaux) ont été certifiées conformes par l’ANOR pour la période de janvier 2012 à avril 2015.

Pour le reste, Charles Booto à Ngon a confessé ne pouvoir répondre de la qualité de ces produits qui, selon des sources dignes de foi, ont été introduits sur le marché camerounais avec la complicité d’agents de la douane.

© CamerPost avec © APA

  • C’est 2 la poudre aux yeux, dans quelques mois on retrouvera ces huiles sur le marché, le temps de passer à la caisse de l’Anor

  • On reviendra nous servir ce discours ” Ces huiles se sont conformées aux normes voulues” après avoir pris des dessous de table

  • laissez nous avec cette mascarade