Cameroun : L’année 2014 du Président Paul Biya – 06/01/2015

Le président camerounais Paul Biya. © PRC
Le président camerounais Paul Biya. © PRC

Panorama de quelques évènements majeurs ayant marqué l’agenda du chef de l’Etat camerounais l’année dernière

Le 9 décembre 2014, au terme d’un conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat, Paul Biya, il annonce qu’au cours de l’année 2015, le gouvernement camerounais va lancer un plan d’urgence triennal (2015-2017) d’un montant total de 925 milliards de francs Cfa, en vue de l’accélération de la croissance économique du pays. Les domaines inscrits dans le cadre de ce plan d’urgence triennal sont : les infrastructures routières, le développement urbain, l’énergie, l’eau, la santé, l’agriculture et la sécurité.

Le 30 novembre 2014, Le Président de la République du Cameroun en compagnie de son Epouse Madame Chant BIYA a pris une part active à ces travaux qui se sont déroulés en présence de nombreux Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’espace francophone. Le Président Paul BIYA a par ailleurs lancé un appel à plus de solidarité entre les membres dans la lutte contre le terrorisme et pour les besoins de développement. En marge des travaux du 15ème Sommet de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Le Chef de l’Etat, S.E. Paul BIYA, et François HOLLANDE, Président de la République Française, se sont entretenus, pendant 25 minutes à Dakar. Ensuite avec le Premier Ministre canadien, Stephen Harper, dont le pays présentait la candidature de Michaëlle Jean au poste de Secrétaire Général de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Candidate élue, par consensus général à la tête de l’OIF, en remplacement du Sénégalais Abdou Diouf.

Le 11 octobre 2014, les 10 ressortissants chinois, et 17 camerounais dont, l’épouse du vice-premier ministre camerounais Amadou Ali, le Lamido de Kolofata et les autres membres de leur famille, enlevés respectivement le 16 mai 2014 à Waza dans l’Extrême-Nord du Cameroun, et le 27 juillet 2014 à Kolofata, ont été rendus sains et saufs aux autorités camerounaises. Les ex-otages sont arrivés samedi matin, 11 octobre 2014, à Yaoundé à bord d’un avion militaire. Reçu au Palais de l’Unité par l’Hôte des lieux, le Président Paul Biya loue le courage des ex otages, leur volonté et leur détermination, nécessaires pour leur survie. Il leur souhaite enfin le meilleur pour la suite.

Les 15 et 27 octobre 2014, le ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative a lancé des concours directs pour le recrutement de 3430 à l’horizon 2015. Ces opportunités d’emplois proposés concernent les secteurs des douanes, la santé, jeunesse et sport. Les lauréats seront au terme de leur formation, intégrés dans la fonction publique de l’Etat. Pour les concours directs, les admis seront intégrés dans les corps des douanes, de l’agriculture, du génie civil, la santé et autres.

Le 15 septembre 2014, une disposition de l’arrêté du président de la République signé en cette date, prolonge l’âge limite des candidats de 3 ans. Cet arrêté a modifié certaines dispositions de celui du 16 avril 2003 fixant les conditions d’admission aux différents cycles de formation. Ainsi, la police s’apprête à recruter 9400 fonctionnaires de Police. C’est une intruction présidentielle visant à répondre aux problèmes de plus en plus croissants de la sécurisation des personnes et des biens, mais aussi pour résorber le chômage des jeunes.

Le 26 septembre 2014, Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Paul BIYA, annonce à l’opinion publique nationale et internationale qu’une opération spéciale des forces de défense et de sécurité camerounaises a permis la libération de quinze (15) otages camerounais enlevés les 20 septembre et 24 octobre 2014 dans la Région de l’Est, par un groupe armé centrafricain, ainsi que du Prêtre polonais MATEUSZ DZIEDZIC enlevé le 12 octobre 2014 en RCA. Il salue tout aussi particulièrement, la contribution appréciable de S.E.M. Denis SASSOU NGUESSO, Président de la République du Congo et Médiateur dans la crise centrafricaine et félicite chaleureusement les forces de défense et de sécurité camerounaises pour leur bravoure et leur dévouement et réitère sa détermination à continuer à promouvoir la résolution pacifique des crises et des conflits dans la sous-région.

Le 20 septembre 2014, Le président de la Confédération Africaine de Football, Issa Hayatou, annonce dans un communiqué officiel de la Confédération Africaine de Football que le Cameroun précédemment candidat à l’organisation de la CAN 2019 a été retenu comme pays hôte pour l’organisation de la phase finale de la CAN. C’est en marge de l’organisation de la CAN que Le Président de la République du Cameroun, reçoit en audience le 08 octobre 2014 au Palais de l’Unité, le président de la CAF, Issa Hayatou. Au sortir de l’audience d’une heure, Issa Haya tou déclare : « Le Président m’a rassuré que tout sera fait dans les délais et convenablement pour que tous les Camerounais continuent à être fiers de leur pays.»

Le 02 août 2014, Le Président Paul BIYA et son épouse Mme Chantal BIYA prennent part aux Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement des Etats-Unis d’Amérique et d’Afrique prévu dans la capitale américaine, les 5 et 6 août 2014. Ce sommet qui s’est ouvert lundi 04 août à Washington DC a été marqué, mardi 05 août 2014 par trois principales articulations auxquelles le Chef de l’Etat camerounais a pris une part active. Il s’agit du Forum économique Etats-Unis/Afrique, de la réunion consacrée à la lutte contre Boko Haram, et la réception à la Maison Blanche.

Le 7 juillet 2014, le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, signe une ordonnance revalorisant de 5% les salaires de base des personnels civils et militaire de l’Etat. Cette décision est consécutive à une promesse faite par le gouvernement camerounais, à la suite de l’augmentation des prix des carburants et du gaz domestique intervenue le 30 juin et effective depuis le 1er juillet 2014.

Le 17 mai 2014, Le Président de la République du Cameroun, accompagné de son épouse, Madame Chantal BIYA, prend part au Sommet pour la sécurité au Nigeria, organisé à l’initiative de la France. Sommet qui a rassemblé autour du Président français, les Chefs d’Etat du Bénin, du Cameroun, du Niger, du Nigeria, du Tchad et des représentants de l’Union européenne, du Royaume-Uni et des Etats-Unis. Ce sommet s’est tenu dans un contexte de mobilisation générale de la communauté internationale, après l’enlèvement par Boko Haram de plus de 200 jeunes filles dans un établissement public de Chibok, au nord-est du Nigeria, le 14 avril 2014. Il a également permis de dégager des pistes d’actions pour endiguer le phénomène de Boko Haram qui menace la stabilité de la région.

Le 25 avril 2014, le Président de la République du Cameroun, S.E. Paul BIYA, est arrivé à Rome en Italie, en compagnie de Son Epouse, Madame Chantal BIYA, il a assisté le dimanche 27 avril 2014, à la Place Saint-Pierre de Rome, en compagnie de Son Epouse, Madame Chantal BIYA, à la Canonisation des Papes Jean XXIII et Jean Paul II, aux côtés d’une vingtaine d’autres Chefs d’Etat et une trentaine de Chef de Gouvernement. Le Couple Présidentiel camerounais tenait à honorer de sa présence l’élévation à la sainteté de deux Souverains Pontifes qui ont eu une relation particulière avec le Cameroun.

Le 20 février 2014, le Chef de l’Etat, S.E. Paul BIYA a présidé à Buea, le défilé civil et militaire marquant la fin des festivités des Cinquantenaires de la Réunification. Au cours de cette cérémonie, riche en couleurs et en images, le Président de la République a prononcé un important discours dans lequel il a rappelé les vertus de l’Unité nationale et le devoir de mémoire, en souvenir de ceux qui au péril de leur vie, ont oeuvré pour la réunification du Cameroun. Entonnant l’hymne national du Cameroun à la fin de son allocution. En fin d’après-midi, une réception a été organisée au Palais présidentiel de Buea par le Couple présidentiel.

Source : Investir Au Cameroun