Cameroun : L’ancien garde du corps de Cavaye Yeguié, incarcéré pour tentative d’enlèvement, mis en liberté provisoire

Cavaye Yeguié Djibril, Président de l’Assemblée nationale camerounaise | Ph. Archives

Le tribunal militaire a ordonné la mise en liberté provisoire de l’ex-garde du corps du président de l’Assemblée nationale au terme du procès ce mercredi 08 février à Yaoundé.

Il comparaîtra désormais en homme libre à la prochaine audience de son procès le 09 mars prochain. Le capitaine Bouba Simala a été mis en liberté provisoire ce mercredi 08 février par le tribunal militaire de Yaoundé. Garde du corps du président de l’Assemblée nationale, il était incarcéré depuis le 15 juin 2015. Motif : son patron, Cavayé Yeguié Djibril l’a accusé de tentatives d’enlèvement de sa personne, d’acte de braquage et de terrorisme.

Le capitaine limogé, faut-il le rappeler, selon les éléments de l’enquête, aurait été surpris dans une conversation avec ses complices, leurs donnant des précisions sur l’heure et le parcours de la traditionnelle séance de sport de Cavaye Yeguié Djibril. Toujours d’après l’enlèvement était programmé initialement dans la ville de Garoua dans l’Extrême-nord lors de son dernier séjour dans la région.

Un bon pactole pour accomplir sa tâche. Le rapport de l’enquête faisait également état de ce que le capitaine avait des relations avec des terroristes. Ces derniers auraient prévu une somme de deux milliards FCFA pour la mise en route de son opération.

Avant sa promotion au grade de capitaine et garde du corps du président de l’Assemblée nationale, celui qui était encore le lieutenant Bouba Simala avait été nommé chargé d’études dans le cabinet du Président de l’Assemblée nationale en avril 2009.

Il faut également préciser que Bouba Simala et Cavaye Yeguié Djibril ont un lien de parenté. Le premier est le neveu du second. Une histoire de famille.

© CAMERPOST par Alain Ghislain Kanga

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Cameroun : L’ancien garde du corps de Cavaye Yeguié, incarcéré pour tentative d’enlèvement, mis en liberté provisoire"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Adolphe Wafo

C’est ça le Cameroun Quand on veut noyer son chien on l’accise de rage.La vérité va finir part triompher. Faisons confiance a notre justice

Jean Kognou

Vous avez oublié de mentionner qu’il est écroué depuis 2015.Qu’à celà ne tienne,faisons toujours confiance à notre justice.

Tchiroma Issa Saidou

Mark Zuckerberg

Maurice Yanick Avembe

Assia chef

Yves Onana

Il voulais enlevé ki, lancienne deuxiem personnalité du blade? Didonc fo pas nou embrouillé

Honore Takou

Donc ce capitain à réussi à mettre la marmite au feu et j’espère qu’il ne va pas mettre le PAN dans la sauce

Ghislain Kengne

Le Cameroun est un état de droit et force revient à la loi,j’espère qu’il vat nous éclairer sur les raisons de de son innocence

Ali Nkong

C’ le resultat de la papacratie ki dicte sa lois au cameroun

Obam Marcel

LA JUSTICE DIVINE

Jean Pierre Edmond Kouam

Et les dommages et intérêts de toutes sortes qui va les payer?

Kevin Zogo

Mais qu’il enlève son chef depuis que je suis ne il est la maintenant je cherche le travail il est toujours la

Josue Bisso

VOTRE PROBLEME C’EST LEQUEL,LE CAPITAINE EST LE NEVEU DU PRESIDENT,ILS GERENT LEUR PROBLEME EN FAMILLE,VOUS QUI AIMEZ PARLER DU TRIBALISME,DE QUOI JE ME MELE

Angelo Dassi

la pauvrétée du cmer est plus tôt mental

wpDiscuz