Cameroun : Lancement des procédures de dématérialisation du fret terrestre

Lancement des procédures de dématérialisation du fret terrestre | Illustration/DR
Lancement des procédures de dématérialisation du fret terrestre | Illustration/DR

La dématérialisation des procédures du fret terrestre est effective au Cameroun suite au partenariat scellé entre le Guichet unique du commerce extérieur (GUCE) et le Bureau de gestion de fret terrestre (BGFT).

Cette procédure devrait notamment améliorer le processus de transport des marchandises en transit au port de Douala en partance pour la Centrafrique et le Tchad, deux pays voisins dépourvus de façade maritime, et dont plus de 80 pour cent du volume des marchandises transitent par le port de Douala.

«Désormais, le traitement des dossiers prennent en moyenne 5 minutes, là où il fallait passer en moyenne une semaine. Un gain de temps et en argent qui constitue une valeur ajoutée pour les usagers », a déclaré le directeur général du GUCE, Isidore Biyiha.

En d’autres termes, « avec un ordinateur et un clic, la déclaration de fret, la lettre internationale et le sauf conduit international sont disponibles », a-t-on assuré.

Pour en arriver là, plusieurs actions ont été menées par le GUCE et le BGFT, entre autres, l’étude sur la certification et la standardisation des formalités du commerce extérieur, l’élaboration des termes de référence et l’informatisation du BGFT.

Instruite par le gouvernement en 2012, la dématérialisation des procédures du commerce extérieur rentre dans le cadre du Cameroon business forum (CBF) dont la finalité est d’améliorer la compétitivité de l’économie nationale ce qui avait permis au Cameroun d’améliorer l’année dernière, son rang au classement Doing business de la Banque mondiale.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz