Cameroun : la SONARA veut augmenter sa capacité de stockage – 07/05/2015

La SONARA fait partie  des meilleures entreprises camerounaises | Photo d'archives
La SONARA fait partie des meilleures entreprises camerounaises | Photo d’archives

La Société nationale de raffinage (SONARA) vient de lancer un appel international à manifestation d’intérêt (AMI), pour le recrutement d’un consultant devant assurer la maîtrise d’œuvre des travaux de construction d’un nouveau bac de stockage du pétrole brut d’une capacité de 100 000 m3 sur les installation de la société à Limbé, dans le Sud-Ouest.

La construction de cette nouvelle infrastructure intervient dans la perspective de l’augmentation de la production de la SONARA au terme de la première phase des travaux de modernisation de ses équipements.

Selon des sources internes à l’entreprise, les capacités de raffinage du brut devraient passer de 2,1 millions de tonnes par an actuellement à 3,5 millions de tonnes par an extensibles à 4 millions de tonnes annuelles.

La deuxième phase de modernisation de la raffinerie qui devrait coûter plus de 250 milliards de francs CFA permettra à la SONARA de se doter d’un hydrocraqueur, afin de pouvoir raffiner le brut produit localement.

L’usine construite en 1981 ne raffine pas le brut camerounais, assez épais, ce qui amène le Cameroun à le raffiner à l’extérieur, notamment au Nigeria, tandis qu’une bonne quantité du brut nigérian est raffiné par la SONARA.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz