Cameroun : La SCDP se dote d’un dépôt moderne de carburants et de gaz – 16/02/2015

SCDP, une vue du dépot de Nsam à Yaoundé. | Photo d'archives
SCDP, une vue du dépot de Nsam à Yaoundé. | Photo d’archives

Un dépôt de carburants et un centre d’enfûtage de gaz domestique ultramodernes viennent d’être inaugurés à Nsam, un quartier de la capitale camerounaise Yaoundé où plus de 200 personnes avaient péri dans un incendie le 14 février 1998.

Le nouveau site, étalé sur 15,5 hectares, situé à proximité du lieu de ce drame et érigé par la Société camerounaise des dépôts pétroliers (SCDP), dispose d’équipements de sécurité de dernière génération.

Ses capacités de stockage sont de 65000 mètres cubes de carburants blancs, avec un centre d’enfûtage de gaz domestique d’une capacité d’enfûtage de 100 tonnes par jour.

«Il s’agit d’une infrastructure à la pointe de la technologie entièrement rénovée, sécurisée et modernisée selon les standards internationaux en matière de construction des dépôts pétroliers», a indiqué le directeur général de la SCDP, Gaston Eloundou Essomba.

La gigantesque soute comprend notamment un laboratoire moderne de contrôle qualité des produits pétroliers, un local de défense contre incendie dimensionné suivant le scénario majorant ou le plus pénalisant, des îlots de chargement ainsi qu’une réserve d’eau d’incendie de 5030 mètres cubes.

Créée en 1979, la SCDP a pour missions l’entreposage des produits pétroliers appartenant aux opérateurs privés, le stockage, la distribution et à la constitution des réserves de sécurité de l’Etat.

Avec ses 13 dépôts répartis dans 7 régions du pays, il dispose d’une capacité générale de stockage de 230.000 mètres cubes de produits blancs et 4740 mètres cubes de gaz pétrole liquéfié.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz