Cameroun : La Santé contractualisée pour soigner la performance – 22/08/2014

Des contrats viennent d’être passés entre la délégation régionale du Minsanté et trois districts de santé.

Personnels de santé - Photo d'illustration.
Personnels de santé – Photo d’illustration.

Ceci rentre dans le cadre des différentes approches que le ministère de la Santé publique prend pour pouvoir améliorer l’offre et l’état de santé de nos populations en faisant évoluer les indicateurs pour que nous puissions atteindre les Objectifs du millénaire pour le Développement“. Martin Yamba Beas, délégué de la Santé publique pour le Littoral, explique la raison d’être des contrats de performance signés entre le ministère et trois districts de santé de la région dans le cadre du projet “Value for results“, ce 16 août à Douala. Districts de santé de Deido, Dibombari et Pouma.

Ce contrat public-public s’appuie sur 11 indicateurs, 11 axes autour desquels va s’articuler l’action des services de santé publique. Il s’agira d’atteindre “un niveau de performance de 85% et chaque trimestre, la délégation va descendre sur le terrain pour évaluer les résultats“, primes à l’appui, a ajouté Martin Yamba Beas. Déjà, lors de la signature de ces accords de partenariat, un chèque de 2 millions F a été remis à chacun des districts afin de pouvoir démarrer leurs activités.

Pour le Dr Oumarou Gnigninanjouena, chef du district de santé de Deido, les quatre premiers défis du contrat de performance, qui font partie des 11 indicateurs, tourneront autour de la santé de la mère et de l’enfant. “ Nous allons nous concentrer dans un premier temps sur les consultations prénatales, les accouchements, la vaccination et la prévention de la transmission mère-enfant du Vih“, détaille-t-il.

Source : © Cameroun Tribune

Par Rita DIBA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz