Cameroun : La délivrance des agréments aux auto-écoles suspendue pour un an – 08/01/2015

Robert Nkili, Ministre camerounais des Transports. Photo d'archives
Robert Nkili, Ministre camerounais des Transports. Photo d’archives

La délivrance des agréments pour la création des auto-écoles a été suspendue au Cameroun pour un an aux termes d’un arrêté publié mercredi soir par le ministre des Transports (MINTRANSPORTS), Robert Nkili.

Il a également donné jusqu’au 20 février prochain, aux responsables de ces établissements d’apprentissage de la conduite automobile existants, la possibilité d’apporter la preuve de leur conformité à la règlementation en vigueur.

Début novembre dernier, le même ministre avait déjà suspendu, pour une durée de 12 mois, les agréments à certaines auto-écoles hors-la-loi.

Cette série de mesures intervient à la suite d’une enquête initiée en 2014 par le MINTRANSPORTS et dont les résultats ont révélé que 350 auto-écoles, sur les 442 en activité, n’étaient pas conformes aux normes.

Selon le rapport publié à cet effet, plus de 50% de ces établissements exercent soit dans la clandestinité, soit ne disposent pas de matériel didactique adéquat, de véhicules appropriés ou manquent d’espace favorable à la formation des inscrits.

Dans le même temps, et selon des données officielles, une bonne partie des titulaires du permis de conduire dans le pays n’ont jamais été dans une auto-école et ont reçu ce document à travers des pratiques de corruption.

Selon les nouvelles dispositions, au terme d’une période probatoire d’un an, l’appellation ‘’auto-école” sera remplacée par celle de ‘’centre de formation à la conduite automobile”.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz