Cameroun : la Coupe d’Afrique de tennis de table s’ouvre ce mardi à Yaoundé – 21/07/2015

La Coupe d’Afrique de tennis de table s’ouvre ce mardi à Yaoundé au Cameroun | DR
La Coupe d’Afrique de tennis de table s’ouvre ce mardi à Yaoundé au Cameroun | DR

Huit pays prennent part à cette Coupe d’Afrique de tennis de table dans laquelle le Cameroun a des chances de podium, notamment chez les dames.

En plus du Cameroun, pays hôte de la compétition, l’Egypte, le Nigeria, le Congo, l’Algérie, la RDC, le Togo et le Maroc participent à la coupe d’Afrique des nations de tennis de table qui débute mardi. Le Palais polyvalent des sports de Yaoundé qui accueille les pongistes est prêt pour les premiers échanges de balles ce matin. « Même s’il s’agit d’une coupe d’Afrique, cette compétition dépend directement de la fédération internationale de tennis de table. Du matériel répondant aux normes d’une valeur de 150.000 dollars (75 millions de F environ, ndlr) a été mis à notre disposition pour que la compétition soit confirme aux standards internationaux », déclare Alfred Bagueka, président de la fédération camerounaise de tennis de table. Les grandes figures du tennis de table africain vont s’affronter durant trois jours.

L’Egypte, dont la délégation est conduite chez les messieurs par Lashin El-Sayed, le tenant du titre et Omar Assar, champion d’Afrique et n°1 africain, s’annonce comme le grand favori de la compétition. Idem chez les dames où Dina Meshref se dressera sur le chemin des prétendants au titre. Cependant, il  faudra compter  sur le Nigérian Quadri Aruna, ex-leader africain, qui aura à cœur de prendre sa revanche sur ses rivaux Egyptiens. Son compatriote Segun Toriola, considéré comme l’un des meilleurs pongistes de tous les temps a finalement déclaré forfait pour le tournoi de Yaoundé. Il faudra également garder un œil sur le Togolais Komi-Mawussi Agbetoglo, grand espoir du tennis africain, et capable selon les observateurs, de capable de résister aux Nigérians, voire aux Egyptiens, qui dominent la discipline sur le plan continental. La délégation Congolaise, qui revient d’un stage de préparation en Chine et conduite par Hang Seng, tenante du titre chez les dames, vaudra le détour.

Du côté du Cameroun, c’est Sara Hanffou Nana qui portera les espoirs de podium chez les dames. La championne d’Afrique 2010, malgré le temps, a gardé le coup le poignet nécessaire pour faire la différence. Chez les garçons, il sera surtout question de gagner en expérience, compte tenu du rajeunissement des joueurs. Clarence Dinyem qui s’est notamment illustré en battant le champion du Cameroun en 8ème de finale des derniers Jeux universitaires, sera accompagné d’Alain Jague, Alex Nikwango et Nyoh Dereck. « C’est une compétition importante qui se déroule à moins d’un mois des Jeux africains, qui seront une épreuve qualificative pour les Jeux olympiques en ce qui concerne le tennis de table. C’est la deuxième fois que le Cameroun va organiser une compétition officielle de la fédération africaine de tennis de table, après le championnat d’Afrique en 2010 », précise Alfred Bagueka. La coupe d’Afrique sera immédiatement suivie par le championnat d’Afrique des clubs champions où le Cameroun présente deux équipes.

Source : © Cameroon Tribune

Par Steve LIBAM