Cameroun : La CIMA invite les sociétés d’assurances à apurer leurs arriérés de primes – 14/10/2014

Le conseil des ministres de la Conférence interafricaine des marchés d’assurances (CIMA) vient d’instruire aux compagnies d’assurances de procéder à l’apurement des anciens arriérés de primes au plus tard le 31 décembre 2014, conformément à la circulaire du 22 juillet 2011, sous peine de sanctions.

Chanas Assurances. Photo d'illustration
Chanas Assurances. Photo d’illustration

Selon toute vraisemblance, l’organe de régulation du secteur des assurances en Afrique du Centre et de l’Ouest voudrait rompre avec des anciennes habitudes, marquées par la reconduction des arriérées des primes au début d’un nouvel exercice.

Cette disposition du conseil des ministres de la CIMA apparaît comme ‘’une avancée” dans le processus d’assainissement de l’activité, toute chose sur laquelle veilleront notamment des instances dirigeantes au risque d’être la cible de la Commission régionale de contrôle des assurances (CRCA).

Toutefois, les compagnies d’assurances exerçant en Centrafrique sont dispensées de cette mesure, au regard de la situation sociopolitique qui y prévaut. Le conseil des ministres a ‘’décidé d’accorder aux sociétés d’assurances de ce pays, une prorogation d’un an du délai de trois ans précité”.

 

© Camer Post avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz