Cameroun : La Banque mondiale au secours des sinistrés du Nord – 02/06/2015

Traveaux sur le Logone |  Photo d'illustration
Traveaux sur le Logone | Photo d’illustration

Une mission conjointe du gouvernement camerounais et de la Banque Mondiale séjourne dans l’Extrême-Nord pour évaluer les premières réalisations du projet visant la réhabilitation et l’aménagement du bassin de Logone, victime des inondations et d’autres catastrophes naturelles.

A Begue-Palam, localité située à environ 60 km de Yagoua, où la digue de protection du fleuve Logone comporte des points critiques, des dizaines de logements attendent leurs occupants, en l’occurrence, des victimes des inondations de 2012 et de 2013.

Les membres de cette mission ont effectué le trajet Yagoua-Begue-Palam-Pouss-Maga-Guirvidig pour évaluer l’état d’avancement des travaux sur les différents sites retenus pour la réinstallation des populations installées dans les zones à risque proches du barrage de Maga et le long de la digue du fleuve Logone.

Les logements, destinés au recasement des populations victimes ou menacées par les inondations, rentrent dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’urgence de lutte contre les inondations dans l’Extrême-Nord (PULCI) où 4000 logements sociaux vont être construits pour un montant global de 427 millions de francs CFA.

La première phase prévoit la construction de 233 logements dont font partie les 51 maisons de Begue-Palam. Construites pour un coût de 100 millions de francs CFA, elles sont destinées aux populations situées à moins de 30 m de la digue la Société d’exploitation moderne de la riziculture de Yagoua (SEMRY).

© CamerPost avec © APA