Cameroun : La BAD va contribuer à la réhabilitation de l’axe routier Yaoundé-Bafoussam-Bamenda – 21/01/2015

Emmanuel Nganou Djoumessi, Ministre de l’Economie de la Planification et de l’Aménagement du Territoire.
Emmanuel Nganou Djoumessi, Ministre de l’Economie de la Planification et de l’Aménagement du Territoire.

La Banque africaine de développement (BAD) participera, à hauteur de 70 à 80% de son coût total, au projet de réhabilitation de l’axe routier Yaoundé-Bafoussam-Bamenda, a appris APA auprès des services compétents du ministère de l’Economie, du Plan et de l’Aménagement du territoire (MINEPAT).

Longue de 370 kilomètres, la voie relie la capitale au chef-lieu de la région anglophone en passant par l’ouest du Cameroun.

L’institution financière continentale a toutefois émis le souhait que le coût total du chantier soit affiné par la partie camerounaise avant de soumettre son financement à la prochaine session de son conseil d’administration.

L’axe Yaoundé-Bafoussam-Bamenda, en dehors de relier les parties francophone et anglophone du pays, devra réhabiliter la desserte de Bafoussam qui est l’une des villes prévues pour abriter le tournoi final de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2019.

Cette route, au départ de Bamenda, est également la continuité naturelle du corridor reliant cette localité à la ville nigériane d’Inubu, dont la construction a bénéficié d’un financement à hauteur de 91,40% (35,5 milliards FCFA) de la BAD.

© CamerPost avec © APA