Cameroun : la justice guette les ministres sortants

Le président camerounais, Paul Biya | © Francois Mori/AP/SIPA
Le président camerounais, Paul Biya | © Francois Mori/AP/SIPA

Nouvelle politique pénale en vigueur au Tribunal criminel spécial de Yaoundé, qui traque les crimes économiques, où sont en jeu des montants supérieurs à 50 millions de F CFA.

Désormais, ses magistrats s’interdisent d’inculper un ministre en fonction.

Lire la suite à © JEUNE AFRIQUE >>

  • Tchiroma doit etre parmi

  • ?????????????

  • Ces gens qui ruine le pay et apres on accuse paul biya ..normalement on devait avoir un lion quelque part quand on te prend toi ministre qui a tchop les dos du pay on te lance là-bas.. puis ces finis..on ne parlera plus jamais de toi la sa donnera l’exemple au autres..de plus bouffé les dos du bled…merd la prison ne. Sert à rien….