Cameroun : la justice guette les ministres sortants

Le président camerounais, Paul Biya | © Francois Mori/AP/SIPA
Le président camerounais, Paul Biya | © Francois Mori/AP/SIPA

Nouvelle politique pénale en vigueur au Tribunal criminel spécial de Yaoundé, qui traque les crimes économiques, où sont en jeu des montants supérieurs à 50 millions de F CFA.

Désormais, ses magistrats s’interdisent d’inculper un ministre en fonction.

Lire la suite à © JEUNE AFRIQUE >>

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Cameroun : la justice guette les ministres sortants"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Yomi Eric Jacobs Nkwad

Tchiroma doit etre parmi

Lutz Schmidt

?????????????

Christian Gabinou

Ces gens qui ruine le pay et apres on accuse paul biya ..normalement on devait avoir un lion quelque part quand on te prend toi ministre qui a tchop les dos du pay on te lance là-bas.. puis ces finis..on ne parlera plus jamais de toi la sa donnera l’exemple au autres..de plus bouffé les dos du bled…merd la prison ne. Sert à rien….

wpDiscuz