Cameroun : Des journées portes-ouvertes sur le cœur à Yaoundé et Douala

Des journées portes-ouvertes sur le cœur à Yaoundé et Douala | Photo d’illustration

Cette initiative de la fondation camerounaise du Cœur a pour objectif d’édifier les populations sur les risques de crises cardiaques et de mort subites.

Selon l’organisation mondiale de la santé (OMS) les maladies du cœur sont la première cause de mortalité au monde. En chiffre c’est 17,5 millions personnes mortes suite à ces pathologies. Ce qui représente 31% de la mortalité mondiale. Fort de ce constat la fondation camerounaise du cœur a lancé ce lundi 20 février une campagne de journées portes-ouvertes dans les villes de Yaoundé et de Douala.

L’objectif l’objectif est de sensibiliser les populations sur les causes, les manifestations et les méthodes préventives des maladies liées au cœur. Pour le chirurgien traumatologue des sports, Bissou Mahop les cardiopathies sont un ensemble constitué de troubles de cœur et des vaisseaux sanguins. Les manifestations des problèmes cardiaques sont très simples à déterminer.

“Le sujet se sent un peu essoufflé. Il a des vertiges optimales quand il est debout et surtout il a une douleur au niveau du 4e, 5e intercostal à gauche. Au niveau de la poitrine il a une douleur qui se déclenche à la marche et spontanément. Et dans la nuit il sent comme des coups de poignards et a des œdèmes au niveau des membres inférieurs” a-t-il énoncé.

Prévention

Autre chose à relever, notamment plus chez les sportifs, c’est le gonflement des jambes. Ce qui est dû à une malformation cellulaire qui est parfois héréditaire. “C’est à dire qu’un ventricule lié à une oreillette n’est pas relié à un cordage normal à la naissance. Il y a également qu’un cœur à ventricule gauche qui augmente progressivement de volume au fil de temps.”

Pour prévenir toutes ces malformations, le traumatologue conseil de faire des examens cliniques ou encore un retro cardiogramme pour savoir quel est le rythme et la fréquence du battement du coeur.il est également conseillé de faire un test d’efforts. Faire attention aussi à son régime alimentaire : éviter les aliments gras ou du cholestérol qui se posent sur les artères et à partir de là survient la maladie cardiaque.

La pratique du sport est le meilleur moyen pour éviter les AVC. Bissou Mahop conseille de la pratiquer au moins 2 fois par semaines pendant 30 minutes.

© CAMERPOST par Alain Ghislain Kanga

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz