Cameroun – Journées des matières premières : la 5ème édition est annoncée à Douala

Un centre de traitement post-récolte du cacao | Illustration/DR
Un centre de traitement post-récolte du cacao | Illustration/DR

« Le droit foncier à l’épreuve de l’exploitation des matières premières », c’est sur ce thème que va se dérouler dans la cité économique la 5ème édition des  Journées des matières premières.

Dans la note de présentation, l’Institut des matières premières (Imp) fait savoir que l’événement se déroulera les 23 et 24 juin 2016. Au sujet du thème adopté, les organisateurs notent qu’il découle du fait que la question foncière s’est hissée, au cours de ces dernières décennies, au cœur des politiques et débats relatifs au développement durable des Etats Africains. Cette tendance résulte de plusieurs facteurs dont les plus récurrents sont l’augmentation de la demande mondiale en matières premières (ressources minéralières, denrées alimentaires, etc.) induite par la croissance démographique, l’urbanisation et les changements climatiques ; ainsi que les évolutions observées dans le secteur agricole, qui représentent l’un des moteurs de la pression foncière.

D’après l’Imp, les défis liés à l’accès aux ressources foncières revêtent une importance capitale non seulement à cause de leurs caractères transversaux, mais aussi de par la sensibilité des questions foncières. « Au-delà de l’importante manne financière que représente le foncier pour les collectivités locales et l’Etat, les dimensions sociale et culturelle des questions foncières pour les peuples africains, ne doivent pas être oblitérées, car toutes aussi vitales », apprend-t-on. Au programme, on annonce les conférences-débats mettant au-devant  de la scène des experts  qui pourront croiser leurs analyses sur les différentes thématiques proposées. Il sera mis à la disposition des entreprises partenaires, un espace informations nécessaire pour présenter leur savoir et leurs produits.

Les Journées des Matières Premières (Jmp) constituent l’une des innovations de l’Imp dont l’ambition est de former des professionnels du cacao, café, pétrole, gaz, bois, mines, banane, coton, hévéa, riz, etc. dans un contexte de libéralisation des filières. Elles constituent la conférence annuelle de l’Imp et demeurent le lieu de rencontre par excellence des professionnels des matières premières pour échanger, discuter, débattre sur les problématiques de ce secteur. A partir d’un thème principal, les participants vont exposer et échanger sur les thématiques préalablement définies afin d’apporter des solutions aux problèmes inhérents à l’exploitation et au commerce des matières premières. Des expositions des activités des entreprises des différentes filières pourront aussi être effectuées durant les deux jours de la rencontre.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa