Cameroun : Journées de l’excellence et de la recherche scientifique : 20 million de Fcfa pour encourager les meilleurs chercheurs

Madeleine Tchuinte, ministre camerounais de la recherche scientifique et de l'inovation | DR
Madeleine Tchuinte, ministre camerounais de la recherche scientifique et de l’inovation | DR

La 5eme édition des journées de l’excellence s’est ouverte le mardi 10 novembre 2015 à Yaoundé. La particularité de cette édition est que deux prix spéciaux d’une valeur de 10 millions de Fcfa chacun sont prévus pour récompenser les meilleurs chercheurs.

L’innovation, le sens de la créativité, la pertinence, l’apport pour l’amélioration des conditions de vie des populations, l’impact sur le développement durable, sont quelques-uns des critères que les travaux des chercheurs devront remplir pour prétendre décrocher l’un des prix en compétition. Pour les prix en question il s’agit du Lion d’Or et du Prix spécial de l’excellence scientifique du président de la République d’une valeur de 10 millions de Fcfa chacun. En attendant la publication des résultats de la compétition, les chercheurs exposent les résultats de leurs travaux à l’hôtel Hilton et sur l’esplanade avant de l’hôtel de ville de Yaoundé. L’édition de 2015 a également la particularité de recevoir des chercheurs venus de divers pays dont l’Afrique du Sud ; l’Egypte ; l’Argentine ; la Grande Bretagne entre autres. On note aussi la présence remarquable du Dr Ernest Simo, ingénieur camerounais en service à la NASA aux Etats-Unis. Ce dernier invite d’ailleurs les chercheurs camerounais à créer un environnement intellectuel où l’on « voit avec les yeux, mais d’avantage avec l’imagination ». Lors de la leçon inaugurale, Ernest Simo a souligné qu’il est impératif d’optimiser les nouvelles technologies pour améliorer les rendements agricoles. Au sujet des conditions de travails des chercheurs, Madeleine Tchuinte révèle que le gouvernement travaille à la mise en place d’un fonds national pour la recherche avec un compte d’affectation spéciale. En outre, un recrutement d’environ 500 jeunes chercheurs est en cours.

© CAMERPOST par Hakim ABDELKADER