Cameroun – Journée international de la femme : Clap de fin pour les préparatifs 2016 à Douala

Clap de fin pour les préparatifs 2016 à Douala de la Journée international de la femme | DR
Clap de fin pour les préparatifs 2016 à Douala de la Journée international de la femme | DR

Les services du Gouverneur de la région du Littoral et l’arrondissement de Douala 4e ont vibré mardi le 1er mars 2016 au rythme des manifestations culturelles, journée gastronomique, foire et expositions, visites aux femmes dans les prisons, causeries éducatives. Organisées par des femmes regroupées au sein de plusieurs associations, il a été question pour celles-ci de faire montre de leur savoir, leur rôle et surtout les actions menées  pour garantir leur autonomisation. Surtout que la 31ème édition de la journée internationale de la femme  est axée sur le pari de l’autonomisation des femmes.

Plus que quelques jours et les Camerounaises de différents statuts sociaux se joindront à la communauté internationale pour célébrer la Journée internationale de la femme, le 8 mars prochain. Thème : « Egalité des sexes et autonomisation des femmes : gagner le pari, surmonter les obstacles ».

Cette journée est issue de l’histoire des luttes féministes menées sur les continents européen et américain. Le 28 février 1909, une Journée nationale de la femme (National Woman’s Day) est célébrée aux États-Unis à l’appel du Parti socialiste d’Amérique. À la suite d’une proposition de Clara Zetkin en août 1910, l’Internationale socialiste des femmes célèbre le 19 mars 1911 la première Journée internationale des droits des femmes et revendique le droit de vote des femmes, le droit au travail et la fin des discriminations au travail. Des rassemblements et manifestations ont dès lors lieu tous les ans.

 Ce n’est qu’en 1977 que les Nations unies officialisent la journée, invitant tous les pays de la planète à célébrer une journée pour les droits des femmes. La Journée internationale pour les droits des femmes fait partie des 87 journées internationales reconnues ou initiées par l’Onu. C’est une journée de manifestations à travers le monde : l’occasion de revendiquer l’égalité et de faire un bilan sur la situation des femmes dans la société. Traditionnellement les groupes et associations de femmes militantes préparent des manifestations partout dans le monde, pour faire aboutir leurs revendications, améliorer la condition féminine, fêter les victoires et les avancées.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz