Cameroun – Journée de la femme africaine : Douala se mobilise pour la 54ème édition

Douala se mobilisent pour la 54ème édition de la Journée de la femme africaine | Illustrtion/DR
Douala se mobilisent pour la 54ème édition de la Journée de la femme africaine | Illustrtion/DR

En prélude à cet évènement prévu dimanche le 31 juillet 2016 à travers le continent, les femmes réunies au sein de « Women’s counselling and information center » (Wcic) se sont retrouvées dans la métropole économique avec d’autres associations. Elles ont échangé sur  l’assistance et prise en charge judiciaire des personnes indigentes ainsi que l’approche partenariale de ce processus.

A en croire Me Yveline Ntafan, directrice de Wcic, le prétexte de la Journée de la femme africaine découle du fait que «la majorité des personnes indigentes est exposée à plusieurs types de violences et violations de leurs droits, sans possibilités ou avec des chances très limitées, d’obtenir réparation des préjudices qui s’en suivent ». Il est donc question de sensibiliser et d’éduquer.

Bon à savoir : Women’s Counselling and Information Centre est une organisation à but non lucratif, déclarée comme association à la préfecture du Wouri le 03 mars 2005. Elle s’inscrit dans le paysage assez varié des associations qui œuvrent pour la protection et la promotion des droits des femmes au Cameroun. Wcic, fait-on savoir à CAMERPOST, est surtout un groupe de professionnelles volontaires qui ont accepté de partager leurs connaissances et aussi, de consacrer une partie de leur temps à l’encadrement juridique des femmes.

Cette structure regroupe des juristes professionnelles, notamment des Avocates passionnées de la défense de la cause féminine. Leur vision est l’avènement d’une société dépourvue de violences, dans laquelle les droits inhérents aux hommes et aux femmes seront respectés.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz