Cameroun – Journée de la femme 2017 : le CMA de Bépanda sensibilise sur le cancer du col de l’utérus

Dr Kapoho Ndjoumessi Justine Yolande, médecin chef du Cma de Bepanda | © CAMERPOST / Linda Mbiapa

La fête de la femme, édition 2017, a donné l’occasion au nouveau médecin chef du Centre médical d’arrondissement de Bépanda, de sensibiliser et procéder au dépistage gratuit. Plus d’une cinquantaine de femmes ont envahi les locaux de ladite formation sanitaire à Douala. Dans le but de se faire consulter sans un moindre sou. Tous statuts confondus, tous secteurs d’activité confondus, tous âges (jeunes, adultes, personnes du troisième âge), les femmes ont saisi la main à elles tendue par le médecin chef, Dr Kapoho Ndjoumessi Justine Yolande. Ayant pris fonction il y a deux mois, la jeune dame a su quels actes posés pour attirer les populations et contribuer à une santé de qualité pour toutes.

CAMERPOST a fait un tour de ce côté et a pu constater que la majorité y est allée pour une première fois. Judith Nguefack est de celles-là : « j’entends souvent parler de ces cancers mais jamais je n’ai osé aller me faire consulter. Ceci compte tenu de la peur si jamais on venait à diagnostiquer un problème, et au regard du coût du dépistage qui est de 26 000 Fcfa pour le cancer du col de l’utérus », fait savoir la citoyenne, la trentaine révolue. Aïssatou âgée de 40 ans, mère de quatre enfants indique à son tour : « je suis d’autant heureuse que pour ce premier essai de dépistage, j’en sors indemne. Il faut le dire, lorsque vous entrez dans la salle de consultation, on enregistre vos paramètres, on vous pose des questions liées au poids, au statut de génitrice ou pas, etc. Ce qui m’a le plus marqué est que le spécialiste est si attentionné, si prévenant qu’il vous met tout de suite en confiance »,

L’idée de mener une opération pareille s’inscrit dans le cadre des nombreuses activités en rapport avec la Journée internationale de la femme. Dr Kapoho Ndjoumessi Justine Yolande explique : « nous avons voulu joindre l’outil à l’agréable. Voilà qui justifie notre initiative. Il fallait faire comprendre à la femme que le cancer du col de l’utérus et le cancer du sein sont les plus fréquents chez la gent féminine et exposer l’urgence de connaître son état de santé ». La responsable relève que le cancer de l’utérus existe sous deux formes distinctes et concerne soit le col de l’utérus, soit l’endomètre qui est la muqueuse utérine.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz