Cameroun : Joseph Ndi-Samba entame le dernier voyage

Joseph Ndi-Samba entame le dernier voyage | © Facebook
Joseph Ndi-Samba entame le dernier voyage | © Facebook

La levée de corps du fondateur de l’université de Yaoundé-Sud a eu lieu jeudi matin, à l’hôpital général.

Difficile de perdre un proche et le voir entamer son dernier voyage. Jeudi à la morgue de l’Hôpital général de Yaoundé, familles, amis et connaissances du patriarche Joseph Ndi-Samba avaient du mal à dissimuler leur peine, lorsque la dépouille du fondateur de l’université de Yaoundé-Sud est sortie pour l’office religieux. Né le 30 mai 1941 à Ayéné par Metet dans le département du Nyong-et-So’o, région du Centre, Joseph Ndi-Samba a été arraché à la vie le 13 mai dernier à Yaoundé, des suites de maladie.

Et pour l’acte I de ses obsèques, plusieurs personnalités sont venues assister la famille éplorée. Aux premiers rangs, l’on a ainsi remarqué le ministre du Travail et de la Sécurité sociale, son homologue de la Santé publique, le délégué général à la Sûreté nationale… Le couple présidentiel a également marqué sa présence par une belle et imposante gerbe de fleurs, comme pour saluer la mémoire de ce grand homme. Car au-delà du père aimant qu’il a été pour ses enfants et petits-enfants, Joseph Ndi-Samba était un homme d’affaires aux multiples casquettes. Titulaire d’une licence bilingue à l’Université fédérale du Cameroun, il a été l’un des premiers à investir dans l’enseignement privé au Cameroun. Directeur du collège privé Madeleine à Yaoundé, puis fondateur des instituts portant son nom dans la capitale, il était jusqu’à sa mort, secrétaire national de l’organisation des fondateurs d’établissements scolaires et de formations privés laïcs du Cameroun. Dans le domaine de la communication, il était le promoteur et directeur général de Radio Lumière et Samba-Tv. Homme politique, il était aussi maire de Nkol-Metet et sénateur suppléant.

ndi-samba_obseque
obseques-de-ndi-samba
ndi-samba-obseques
ndi-samba_obseques
obseques_ndi-samba

Alors qu’il démarre le voyage qui le ramène définitivement à Ayéné son village natal, le célébrant a demandé au Seigneur d’apprendre à sa famille et à ses proches à vivre désormais sans Joseph Ndi-Samba. La suite des obsèques a été remise entre les mains du Tout-Puissant. Le patriarche Joseph Ndi-Samba quitte la capitale vendredi, après un hommage administratif au campus de son université. L’inhumation a lieu samedi, après un arrêt à la place des fêtes de Mbalmayo, comme le prévoit le programme. Il était âgé de 75 ans.

Source : © Cameroon Tribune

Par Elise ZIEMINE

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz