Cameroun – Jeux olympiques de Rio : Des débuts difficiles

Des débuts difficiles pour le Cameroun aux Jeux olympiques de Rio | DR
Des débuts difficiles pour le Cameroun aux Jeux olympiques de Rio | DR

Pour leurs premières sorties en compétition, boxeurs et volleyeuses Camerounais n’ont pas pesé lourd face à leurs adversaires.
Les Camerounais étaient sur deux principaux fronts le 6 août dernier. D’abord en boxe avec Simplice Fotsala, chez les mi-mouches (-49kg), qui a eu le redoutable honneur d’inaugurer l’entrée en compétition de la Cameroon Olympic Team. Face à lui, le Britannique Galal Yafai. L’enthousiasme affiché du Camerounais au départ s’est évanoui alors que les coups pleuvaient de toutes parts. En trois rounds, il n’a pas pu s’imposer sur un seul, malgré un courage évident.
C’est logiquement que l’adversaire a gagné aux points, par décision unanime des arbitres. On attendait aussi avec beaucoup d’impatience l’entrée en lice de Hassan N’Dam N’Jikam dans la catégorie de -81kg (mi-lourds). L’espoir était d’autant plus permis que l’ancien champion français affichait une forme éblouissante lors de sa préparation. Face au Brésilien Michel Borges, le Camerounais a fait preuve d’un étonnant manque de fraîcheur physique. Au-delà de la défaite, c’est surtout le score, 3 rounds à 0, qui donne à réfléchir. En boxe, les chances du Cameroun reposent encore sur les frêles épaules de Wielfried Seyi et Mahaman Smaila. On attendait aussi beaucoup des volleyeuses après leur stage de deux mois sur place.
Opposées au Brésil à l’ouverture du tournoi, les Lionnes du volley-ball avaient pour mission de se surpasser pour arracher ne serait-ce qu’un match nul. Cela n’a pas été le cas. A certaines phases du jeu, les Lionnes ont montré un visage attrayant, allant même jusqu’à bousculer le pays hôte. Le fait que le Brésil ait toujours mené au score n’a pas empêché son coach de recourir au « temps mort » pour refroidir les ardeurs des Camerounaises qui ont fait un bon deuxième set, recollant souvent au score (15/11, 16/19, 17/19) avant de s’effondrer littéralement au troisième set.
Le score est certes sans appel : 3-0. Le prochain match de ce lundi contre le Japon devrait permettre d’en savoir plus sur leurs chances de qualification pour le prochain tour.

Source : © Cameroon Tribune
Par Jean Marie NZEKOUE, envoyé spécial à Rio