Cameroun – Jeux de Commonwealth 2014: Les Dames propulsent le Cameroun au 17e rang – 05/08/2014

Grâce à la bravoure de ses sportives, la délégation camerounaise a récolté 7 médailles donc une en or, en judo, lutte et haltérophilie.

Marie Josèphe Fegue, l’haltérophile camerounaise en action.
Marie Josèphe Fegue, l’haltérophile camerounaise en action.

La 20ème édition des jeux de Commonwealth 2014 se sont achevés dimanche 3 août 2014 à Glasgow en Ecosse. Le Cameroun qui faisait partie des délégations présentes au pays hôte des jeux a achevé la compétition à la 17ème place sur les 35 nations représentées. Ce succès, le pays des Lions indomptables le doit à la bravoure de ses athlètes dames, qui ont su s’imposer dans leurs disciplines respectives, notamment en lutte, judo et haltérophilie. Grâce à ces Lionnes, le Cameroun a engrangé 7 médailles, dont une en or, 3 en argent et 3 en bronze. L’unique médaille précieuse a été décrochée par Marie Joseph Fegue, l’haltérophile de 23 ans qui surclasse par sa performance les 70 athlètes camerounais présents en Ecosse. En effet, la jeune haltérophile s’est imposée avec un total de 234 kg (102 kg à l’arraché et 132 kg à l’épaulé-jeté) devant la Nigériane Itohan Ebireguesele qui a totalisé 222 kg et la Canadienne Marie-Josée Arespilon. Un premier et unique métal précieux enregistré par le Cameroun depuis 2002.

En effet l’haltérophilie reste la seule discipline qui a souvent rapporté des médailles au Cameroun. En outre, les lutteuses camerounaises ont également contribué à la moisson avec quatre médailles, dont deux en bronze et deux en argent. Une prouesse réalisée a Glasgow par Ali Anabel Laure malheureuse finaliste dans la catégorie des 75 kilogrammes face à la Canadienne Erica Wiebe. « Je pouvais faire mieux si je m’étais suffisamment préparée. J’ai eu d’énormes problèmes, surtout que je n’étais pas soutenue », regrette la lutteuse sur les antennes de la Crtv Radio. Sa compatriote Angèle Tomo s’en est tirée également avec une médaille en argent chez les 69 kilogrammes. Les deux autres distinctions en bronze dans cette discipline, ont été remportées par Rebecca Muambo dans la catégorie des 48 kilogrammes et Blandine Metala Epanga chez les 63 kilogrammes.

Champion des faits divers

En judo, Helene Wezeu Dombeu qui s’est inclinée en finale face à l’Ecossaise, Sarah Clark, dans la catégorie des moins de 63 kilogrammes se contente d’une médaille d’argent. Tandis qu’Hortense Mballa Atangana, a décroché le bronze chez les moins de 78 kilogrammes. Au-delà de la compétition plutôt honorifique par rapport aux années précédentes, le Cameroun comme les autres pays africains, a également brillé sur le podium des faits divers. En effet, hormis l’unique médaillée d’or du vert-rouge-jaune qui a fugué après sa prestigieuse prestation, deux lutteurs et un groupe de près de 3 haltérophiles camerounais ont également pris la poudre d’escampette. Une fuite de talent regrettable, attribuée selon certains observateurs de la scène sportive, à la mauvaise politique d’encadrement des jeunes, qui sont obligés d’aller chercher fortune ailleurs.

Source : © Le Messager

Par Marie Louise MAMGUE

  • et comme ce ne sont pas les footballeurs, on en parle moins au cameroun!