Cameroun : La jeunesse appelée à s’impliquer davantage dans la construction de la démocratie

Le sujet était au centre des échanges jeudi le 10 août 2017 à Douala. Le thème abordé a été : « l’implication des jeunes dans la construction de la démocratie : défis et enjeux ». Les panélistes au rang desquels Philippe Nanga, organisateur et Serge Espoir Matomba, premier secrétaire du parti politique « Purs » ont reconnu que des jeunes ne s’engagent pas dans la construction de la démocratie.

Cameroun : La jeunesse appelée à s’impliquer davantage dans la construction de la démocratie

Sensibilisation

« Les jeunes sont les premiers à critiquer les hommes politiques, à attendre tout d’eux, à croire que par leurs seules volontés, le pays pourra se construire. Que non ! Vous jeunes, vous devez prendre une part active dans la construction de votre Nation. Chacun doit s’engager. Chacun doit y mettre du sien. Cessez d’être des spectateurs », a avancé Serge Espoir Matomba pour qui tout doit commencer par l’éducation.

« Vous devez vous éduquer. Chacun doit se mettre sur le champ de l’action. Vous devez participer aux activités de développement dans vos quartiers, vos communes, et ainsi de suite. Vous devez respecter vos devoirs citoyens », a-t-il poursuivi.

C’est cela même l’objectif de la rencontre, a rappelé le coordonnateur de « Un Monde Avenir » : « il est question de renforcer les capacités des jeunes à la démocratie, de les aider à comprendre les principes démocratiques ». Par ailleurs, les échanges se sont inscrits dans le cadre du Programme d’encadrement des jeunes à la démocratie (Pejed).

Mise en œuvre du Pejed

Un programme qui, de l’avis de Philippe Nanga, a permis à ce jour de mobiliser 300 jeunes, désormais parties prenantes du processus. « Ce sont des jeunes qui ont envie d’agir, d’apprendre, de faire bouger les choses dans le pays. Le Pejed  a permis d’avoir une jeunesse active dans la région du Littoral », soutient l’interlocuteur.

Rappelons qu’Un Monde Avenir est cette organisation qui milite pour un monde solidaire, où les populations exercent leur citoyenneté, afin de contribuer efficacement au développement local, gage du bien-être de tous. C’est entre autres raisons qui expliquent le lancement du Programme d’encadrement des jeunes à la démocratie (Pejed).

© CAMERPOST par Linda

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Cameroun : La jeunesse appelée à s’impliquer davantage dans la construction de la démocratie"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Mahamad Bah

il faut donc donner a cette jeunesse l’occasion de s’impliquer en leur donnant des emplois descents,faire table rase à ces vieux qui confisquent tout là

Mahamad Bah

il faut donc donner a cette jeunesse l’occasion de s’impliquer en leur donnant des emplois descents,faire table rase à ces vieux qui confisquent tout là

wpDiscuz