Cameroun – Jacqueline Koung : « Le train ne passe pas en dessous de cet immeuble » – 25/08/2014

La Ministre camerounaise des Domaines du Cadastre et des Affaires Foncières s’exprime au sujet d’un immeuble mythique en plein cœur de la ville de Yaoundé. Le bâtiment connu sous le triste nom ‘’immeuble de la mort’’ a entièrement été réhabilité par la CNPS (Caisse Nationale de Prévoyance Sociale). Il a été rétrocédé  à l’Etat.

Jacqueline Koung , Ministre des Domaines du Cadastre et des Affaires Foncières - Photo d'archives.
Jacqueline Koung , Ministre des Domaines du Cadastre et des Affaires Foncières – Photo d’archives.

Comme de nombreux camerounais vous ne cachez pas votre satisfaction à la vue de cet imposant édifice.

Effectivement, je suis très émerveillée, vous constatez vous-même que ce bâtiment est majestueusement debout, et viens complètement effacer l’image qu’on avait de lui il y’a quelques années. Aujourd’hui nous avons donc un bâtiment qui rayonne de modernité. Cela n’a été possible que grâce à la volonté du président de la république.

Vous confirmez qu’il est bien solide sur ses fondations ?

Il est bien fixé au sol, je vous disais à l’instant que l’immeuble est debout. Il a des équipements modernes. Pour vous donner un petit aperçu, on y trouve : des salles de restauration ; des sales de conférence ; des salles d’archives ; une cinémathèque ; 283 places de parking ; 353 bureaux, entre autres équipements. Je dois dire que l’entreprise qui a réalisée les travaux a fait preuve d’une grande expertise. Je tiens à saluer tous les acteurs qui n’ont ménagé aucuns efforts pour que cet édifice devienne une réalité. C’est l’occasion de féliciter le directeur général de la CNPS dont la structure a financé les travaux. C’est une belle expérience de collaboration entre diverses administrations.

Il y’a eu des rumeurs d’effondrement. Certains affirmaient même que le bâtiment tremble lorsque le train passe quant est-il exactement ?

Il y a aucune menace d’effondrement. Je dis avec emphase que le train ne passe pas en dessous de cet immeuble c’est complètement faux. Il y’a un tunnel certes mais il ne passe pas sous l’immeuble toutes les études préalable à la construction on été conduites à l’époque, bien avant le début des travaux de construction. Nous savons bien qu’avec la crise économique que notre pays a traversé certains projets ont été arrêtés. C’est ce qui à justifié l’arrêt des travaux.

C’est beau de voir tout cela mais l’expérience à montré que l’entretien de tels bâtiments pose souvent des problèmes. Qu’elles sont les mesures prévues pour assurer la maintenance de cet immeuble ?   

Il faut garder l’immeuble dans toute sa beauté et sa  modernité. Le gouvernement a prévu une enveloppe de 300 millions de Fcfa pour la maintenance et l’entretien de l’immeuble. Je dis bien que ce montant est le minimum que le gouvernement a mobilisé en plus de cela nous allons mettre en place une équipe de suivi et d’entretien. Il y’a également l’obligation faite à l’entreprise chinoise qui a effectué les travaux de former des camerounais pour le suivi de la maintenance. Il y’a ainsi un transfert de compétences pour la maintenance des équipements.

© Camer Post – Propos recueillis par Hakim ABDELKADER

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz