Cameroun : Interception à la frontière avec le Tchad d’un convoi suspecté de transporter des armes

Le Cameroun intercepte un convoi suspecté de convoyer des armes à la frontière avec le Tchad | Crédit Photo : © AP/Jossy Ola/Illustration

Les services de douane camerounais de Kousseri immobilisent depuis deux jours un convoi de camions apparus au point de contrôle avec à leur bord des “colis douteux” assimilés à des armes, en provenance de N’Djamena, la capitale du Tchad dont cette ville de la région de l’Extrême-Nord est frontalière, a révélé à Xinhua mardi une source douanière.

rontie, justifiant l’ouverture d’une enquête par les services de gendarmerie de Kousseri, a indiqué cette source.

Dans le cafouillage de cette opération de contrôle, le chef de convoi a réussi à tromper la vigilance et fondre dans la nature. “Les chauffeurs des camions, eux, sont entre les mains de la légion de gendarmerie où ils sont soumis à des interrogatoires”, précise-t-elle sans donner plus de détails sue l’enquête.

Celle-ci devra permettre de déterminer l’identité de l’auteur du convoi suspect, l’origine et la destination finale des cargaisons d’armes saisies.

Le Cameroun et le Tchad sont tous deux confrontés à la menace terroriste due à la secte islamiste nigériane Boko Haram. Dans le cadre de cette lutte, ils se sont associés avec le Nigeria et le Niger pour mettre sur pied une Force mixte multinationale (FMM) sous la bannière de la Commission du Bassin du lac Tchad (CBLT), leur organisation régionale commune.

Lire la suite à © XINHUA >>