Cameroun : Intensification avec le Maroc des échanges d’expertise dans la lutte contre le terrorisme

Le Cameroun et le Maroc vont intensifier l' échange d ' expertise dans la lutte contre le terrorisme | © PRC
Le Cameroun et le Maroc vont intensifier l’ échange d ‘ expertise dans la lutte contre le terrorisme | © PRC

Le Cameroun et le Maroc vont intensifier l’échange d’expertises et d’expériences entre leurs forces de défense, afin de faire face aux menaces liées au terrorisme qui mettent à mal la paix et la sécurité, selon le ministre du royaume chérifien en charge des Affaires Etrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar.

S’exprimant face à la presse vendredi, au sortir d’une audience avec le chef de l’Etat Paul Biya, il a également déclaré que le développement économique, à travers des investissements du secteur public ou privé susceptibles d’apporter des réponses concrètes aux besoins des populations, figurait parmi les principaux axes de coopération entre les deux pays.

Porteur d’un message d’amitié profonde, de reconnaissance et de considération de Sa Majesté Mohammed VI, le roi du Maroc, Salaheddine Mezouar a ajouté que le Cameroun et le royaume chérifien, comme troisième pilier, s’investissaient aussi dans un développement humain basé sur le renforcement de la coopération dans les domaines de l’éducation et de la formation.

En 2014, le Maroc, à travers le groupe Alliances, s’était engagé dans la réalisation du plan d’urgence triennal lancé par le gouvernement de Yaoundé, principalement dans les volets santé et immobilier.

En décembre de la même année, le président Biya avait ratifié une convention fiscale entre son pays et le Maroc tendant à éviter la double imposition et à prévenir l’évasion fiscale en matière d’impôt sur le revenu.

Les deux Etats, dont les échanges commerciaux étaient, en 2011, évalués à quelque de 48 millions de dollars US, soit une progression de 17 millions de dollars par rapport à 2010, sont par ailleurs liés par 5 accords de coopération ayant trait aux petites et moyennes entreprises, à l’artisanat, au commerce, aux sports, à la formation et à l’enseignement.

Le royaume chérifien est aujourd’hui présent au Cameroun à travers des secteurs aussi divers que la distribution de l’eau potable, le transport aérien, l’agroalimentaire, la banque, l’immobilier, les assurances et la cimenterie.

Dans l’autre sens, le Maroc importe du bois, du cacao, du café, du coton ainsi que de la banane du Cameroun, qui est son 17ème fournisseur en Afrique subsaharienne.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz